Sports – Équitation : Les espoirs cambodgiens à l’honneur

Les cavaliers de l’équipe nationale et les espoirs juniors de la Fédération équestre cambodgienne se sont réunis mardi dernier au Club Équestre de Phnom Penh (CEPP) à Areyksat, pour une démonstration de saut d’obstacles.

Jeune cavalier de la Fédération
Jeune cavalier de la Fédération

Mesurer les performances

L’objectif de cette matinée était d’évaluer les progrès réalisés par les jeunes cavaliers, et de les mettre en situation de compétition. C’est au sein des installations du CEPP, une belle réalisation appartenant à un homme d’affaires coréen, qui a décidé de mettre ses chevaux et les parcours à disposition de la Fédération, que s’est déroulée cette démonstration.

« L’événement d’aujourd’hui est un « show jumping» destiné à mesurer l’évolution de nos cavaliers dans le saut d’obstacles. Avec de nouveaux chevaux, c’est l’occasion de mesurer leurs performances à l’état pur. C’est aussi l’opportunité de détecter les cavaliers ayant des aptitudes particulières pour le saut d’obstacle », explique la présidente de la Fédération, Mona Tep.

la présidente de la Fédération Mona Tep
La présidente de la Fédération Mona Tep

Ambitions

L’équitation au Cambodge est encore un sport jeune, qui passe souvent aux yeux du public comme un sport élitiste. Mais, la dynamique présidente affiche quelques ambitions en souhaitant un développement plus global sur le long terme :

« Depuis deux ans, nous essayons de structurer la Fédération pour préparer une relève. Nos cavaliers actuels vieillissent, et il faut penser à leur préparer une nouvelle activité dans le coaching ou la gestion d’écurie, par exemple. La Fédération est née en 2007, sous l’impulsion de M. Van Sou Ieng, qui est aussi le propriétaire du Cambodian Country Club. Nous avons ensemble beaucoup travaillé pour développer la visibilité de la Fédération, et entraîner – préparer des cavaliers pour les compétitions régionales. Nous avons pu ainsi décrocher une médaille de bronze lors de notre 3e participation aux Jeux du Sud-est asiatique. »

évaluer les progrès réalisés par les jeunes cavaliers
Évaluer les progrès réalisés par les jeunes cavaliers…

Démonstration

Durant cette matinée, les cavaliers devaient affronter deux catégories d’obstacles, 60 et 100 cm. Après une petite demi-heure d’échauffement en plein air, les cavaliers ont ensuite, un par un, montré au public et à leurs entraîneurs, leur talent et leurs progrès qui devraient leur permettre de bien figurer aux compétitions locales, régionales et, surtout, aux prochains Jeux du Sud-est asiatique de 2023, dont les épreuves d’équitations se dérouleront dans ce même club.

et de les mettre en situation de compétition
…et les mettre en situation de compétition

En attendant, deux compétitions attendent la participation des athlètes cambodgiens, une en Thaïlande le mois prochain, et une autre à Taiwan en décembre 2019. La dernière démonstration a eu lieu il y a quelques mois, suivie d’une compétition de saut d’obstacles au Cambodian Country Club (CCC) le 6 octobre dernier, et d’une épreuve d’endurance au Rithysen Club de la province de Kampong Chhnang, il y a quelques jours.

Détection

Pour mener à bien les objectifs de la Fédération, il est indispensable de procéder par une étape de détection : « Avec les encouragements du ministère de l’Education et des ports, nous avons développé un programme ”Grass roots”, qui était supporté par la Fédération Équestre Internationale. Cela nous a permis de bien travailler sur cette ”nouvelle génération”. Nous avons pu amener tous ces jeunes entre 12 et 16 ans à pratiquer ce sport, et à évoluer au sein de notre fédération. Certains d’entre eux viennent de milieux défavorisés ou de familles qui n’ont pas les moyens d’offrir cette activité à leurs enfants. Nous avons aujourd’hui 18 jeunes qui viennent de ce programme, et 12 ont été pré-sélectionnés pour intégrer l’équipe nationale du Cambodge.»

Sous l’œil avisé de la présidente de la Fédération, et de son président honoraire Van Sou Ieng, les cavaliers se sont comportés très honorablement durant cette matinée, d’autant qu’ils montaient des chevaux auxquels ils n’étaient pas vraiment habitués. « Dans les les compétitions internationales, nous n’aurons pas la possibilité d’emmener nos propres chevaux. Nous devrons louer des chevaux, et les cavaliers doivent donc s’adapter à monter des chevaux qu’ils ne connaissent pas bien », explique la présidente Mona Tep.

Amrita Norodom
Amrita Norodom

Une mention spéciale durant cette matinée pour la jeune Amrita Norodom qui effectuera un parcours sans faute, avec une maîtrise remarquable pour son âge (12 ans).

Avenir

« Pour mener nos projets à bien, former des cavaliers de bon niveau en endurance et en saut d’obstacles, nous travaillons étroitement avec trois clubs très actifs, celui-ci, le CEPP, le Cambodian Country Club et le club de Kampong Chhnang. Nous projetons de travailler avec d’autres clubs, ceux de Siem Reap et Sihanoukville. Pour moi, une Fédération ne peut pas exister sans les clubs. Nous travaillons avec eux pour améliorer leur structure, et former leurs instructeurs », précise Mme Tep.

Médailles

Pour les prochains jeux du Sud-est asiatique, l’ambition affichée est de ramener au moins deux médailles. « Nous travaillons aussi sur un projet de nouvelle discipline qui pourrait être inscrite à ces jeux : Le saut d’obstacles avec poney. Cela nous permettrait de concourir dans trois disciplines », annonce Mme Tep.

Concernant les difficultés de développer un sport assez coûteux, Mona Tep reste très optimiste : « C’est vrai que ce n’est pas facile, un cheval a besoin de soins et d’attention. Il faut le nourrir, cela coûte cher. Mais, avec de la détermination et de la passion, tout est possible et, hors de question de baisser les bras tant que nous n’avons pas mis tout en oeuvre pour réussir ! », conclut-elle.

Mme Tep souhaite remercier tous ceux qui ont soutenu l’événement, notamment Harry Park, propriétaire du Club Équestre de Phnom Penh, le Cambodian Country Club, qui a amené certains de ses chevaux, FEI Solidarity, le Comité national olympique du Cambodge, la Fédération équestre d’Asie, et la Fédération équestre de Thaïlande.

CG

Plus de photographies ici…

Démonstration de sauts d'obstacles par les cavaliers de la Fédération

Posted by Cambodge Mag on Tuesday, 29 October 2019

Haut de page