Gouvernement : Le ministre de l’Intérieur souhaite accroître la sécurité dans l’éventualité du retour de Sam Rainsy

Le ministre de l’Intérieur au Cambodge, S.E. Sar Kheng, a déclaré que les autorités locales devront renforcer les mesures de sécurité lors des prochaines vacances du Jour de l’Indépendance, et du Festival de l’eau, ceci dans l’éventualité du retour de Sam Rainsy le 9 novembre 2019.

Samdech Kralahom Sar Kheng, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur
Samdech Kralahom Sar Kheng, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur

Sam Rainsy a annoncé son retour le 9 novembre 2019, alors que le Cambodge célébrera le Jour de l’indépendance. Le gouvernement a depuis arrêté plusieurs dizaines de personnes soupçonnées de participer à ce retour officiellement assimilé à une tentative de coup d’état.

Dans une directive datée du 30 novembre 2019, le ministre de l’Intérieur demande aux responsables provinciaux et municipaux de renforcer les mesures de sécurité dans tout le pays, demandant même à l’armée de déployer du personnel, et autorisant le recours à la force « si la situation l’exige ».

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khieu Sopheak, a déclaré que la directive était indispensable pour éviter tout événement susceptible de provoquer des débordements le 9 novembre prochain.

Khieu Sopheak a annoncé qu’il y aurait environ 5 000 personnes chargé de la surveillance à Phnom Penh pour les deux jours fériés. Il a ajouté mardi dernier que le gouvernement procéderait aussi à des surveillances téléphoniques pour tenter de déterminer les mouvements de Sam Rainsy.

Sam Rainsy n’a toujours pas révélé son itinéraire de retour dans le pays, mais a appelé la communauté internationale à « contribuer à un retour pacifique ».

Haut de page