Economie – IDE : Chine, Japon et Vietnam restent les principaux investisseurs étrangers

Chine, Japon et Vietnam demeurent les principaux investisseurs directs étrangers au Cambodge.

financement et investissements chinois
Chine, Japon et Vietnam restent les principaux investisseurs. Photographie Christophe Gargiulo

Selon le dernier rapport du Conseil pour le développement du Cambodge (CDC), le gouvernement cambodgien a approuvé 222 projets d’investissement direct étranger (IDE) au cours des huit premiers mois de 2019, avec un investissement total de six milliards de dollars US, soit 81 projets supplémentaires. En valeur brute d’investissement, cela représente 4,12 milliards de plus par rapport à la même période en 2018.

La Chine demeure le plus important investisseur étranger au Cambodge, avec un apport total de 7,8 milliards de dollars américains au cours des huit premiers mois de l’année, soit 35% du total des IDE au Cambodge. Viennent ensuite le Japon (7,8%), le Vietnam (2,9%), Singapour (1,8%), la République de Corée (1,7%), la Malaisie (1,36%) et la Thaïlande (0,9%).

Le secrétaire général adjoint du CDC, S.E. Chea Vuthy, a déclaré que les investissements avaient eu tendance à augmenter fortement dans les secteurs de l’industrie, de la fabrication et du tourisme : + 94% par rapport à 2018. Il a ajouté que ces investissements avaient apporté une contribution sensible au Cambodge pour maintenir son taux de croissance de 7%, et créer 150 000 emplois chaque année.

Le Cambodge a approuvé 831 projets d’investissement étranger depuis 2016 avec un capital d’investissement total de 22,5 milliards de dollars. L’investissement dans le tourisme représente 47% du total du des IDE en valeur, tandis que les investissements dans les infrastructures, l’industrie et l’agriculture représentent respectivement 24%, 23% et 6% du total.

Haut de page