Diplomatie : Le président hongrois débute sa visite dans le royaume

Le président hongrois, János Áder, et son épouse ont commencé hier leur visite d’Etat de quatre jours au Cambodge, une invitation à l’initiative de Sa Majesté Preah Bat Samdech Preah Boromneath Norodom Sihamoni, roi du Cambodge.

Le couple présidentiel a été chaleureusement accueilli à l'aéroport international de Phnom Penh
Le couple présidentiel a été chaleureusement accueilli à l’aéroport international de Phnom Penh

Le couple présidentiel a été chaleureusement accueilli à l’aéroport international de Phnom Penh par Samdech Chaufea Veang Kong Sam Ol, vice-Premier ministre, ministre du Palais royal, de S.E. Dr Thong Khon, ministre du Tourisme, et de nombreux officiels du gouvernement royal.

D’après le communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, lors de sa visite qui s’achèvera le 30 octobre 2019, János Áder aura une audience royale avec Sa Majesté le roi au Palais royal. Il s’entretiendra avec Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum, président du Sénat. Une rencontre avec Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Héng Samrin, président de l’Assemblée nationale, est également prévue.

Le président hongrois aura un entretien avec le Premier ministre Hun Sen, au cours duquel ils discuteront de divers domaines concernant la coopération entre les deux pays.

Le président hongrois et son épouse visiteront les temples du Parc archéologique d’Angkor et certains autres sites touristiques de la province de Siem Reap.

Selon le ministère, la première visite du président hongrois au Cambodge marquera une étape importante dans les relations bilatérales entre le Cambodge et la Hongrie, et « renforcera davantage les liens d’amitié et de solidarité de longue date entre les deux pays ».

Rappelons que le 15 octobre dernier, pendant son séjour à Budapest, pour assister au troisième Sommet sur l’Eau de Budapest, le Premier ministre cambodgien avait rencontré, et déjà  discuté de coopération bilatérale avec M. Áder.

Avec AKP Phnom Penh, octobre 2019 —

Haut de page