Découverte : « Spirits Soirée », à la rencontre des distillateurs locaux au Rosewood

Spirits Soirée

Le jeudi 10 octobre 2019, l’hôtel Rosewood, déjà connu pour la qualité de sa restauration, proposait un événement nocturne qui s’adressait plutôt aux amateurs d’ivresse, puisqu’il avait invité deux distillateurs locaux à présenter leurs production à un public choisi.

Ce sont ainsi 75 personnes qui ont eu l’occasion de faire plus amples connaissance avec ces producteurs, à l’occasion d’agapes intitulées « Spirits Soirée ».

Samai et Seekers

Les deux maisons sont deux entreprises dont la renommée n’a cessé de grandir auprès des amateurs éclairés : Samai Distilleries, dont les rhums sont en train de faire leur chemin sur les scènes nationale et internationale, et Seekers, maison qui a acclimaté à la terre khmère la boisson la plus prisée des clubs londoniens : le gin.

Rendez-vous avait été donné au 37ème étage de la Tour Vattanak. Les habitués auront sans doute reconnu dans cet énoncé l’emplacement de l’un des bars les plus courus de la capitale : le Sora, dont la très vaste terrasse offre un point de vue imprenable sur le spectacle nocturne de la partie septentrionale de la capitale royale.

Bar sur la terrasse du Sora (Crédits photo : Pascal Médeville
Bar sur la terrasse du Sora (Crédits photo : Pascal Médeville

Pavilion

Après un apéritif au cours duquel les convives ont eu l’occasion de déguster quelques « tapas » tout en finesse, ils se sont dirigés vers l’un des deux salons du nouveau lieu créé par le Rosewood à destination des entreprises qui souhaitent organiser des soirées de haute tenue : le Pavilion, espace événementiel présenté comme le plus luxueux et le plus haut de Phnom Penh. Chacun des deux distillateurs s’était vu réserver l’un des salons du Pavilion. Les invités avaient choisi de découvrir les liqueurs de l’un ou de l’autre.

Touches locales

Le dry gin Seekers a pour particularité de profiter pleinement des ressources naturelles que la terre khmère a à offrir en partage. Ainsi, dans la recette du « Seekers Mekong Dry » ont été incluses onze espèces végétales bien connues des amateurs de cuisine cambodgienne : citronnelle, feuille de citron kaffir, orange verte, pandanus, galanga, pomelo… Le gin est distillé à partir d’eau de source de Kampot.

Mignonnette de gin Seekers (Crédits photo : Luke Ding/Rosewood)
Mignonnette de gin Seekers (Crédits photo : Luke Ding/Rosewood)

Rhum

Quant au rhum de Samai, sa matière première est constituée exclusivement de molasses de canne à sucre khmère. L’un des deux rhums actuellement disponibles de Samai, le rhum au poivre rouge de Kampot (Kampot Pepper Rum), se distingue par ses notes poivrées prégnantes en fin de bouche.

L’autre déclinaison, le « Gold Rum », âgé deux ans en fûts de chêne français et américains et en fûts de sherry, présente de puissants arômes de vanille. Ces deux rhums ont été récompensés par de nombreux prix lors de concours internationaux.

Rhums Samai (Crédits photo : Luke Ding/Rosewood)
Rhums Samai (Crédits photo : Luke Ding/Rosewood)

La soirée était des plus cosmopolites, puisqu’elle a ressemblé amateurs asiatiques (Khmers, Chinois…) et occidentaux ; elle a permis à ceux qui en doutaient encore de se rendre compte que de belles réalisations se font aujourd’hui en terre cambodgienne.

Texte : Pascal Médeville ; Photographies : Pascal Médeville, Luke Ding/Rosewood

Haut de page