Recette : Bobor sach moan ou soupe de poulet

Bobor sach moan

Plat populaire par excellence, le bobor est généralement consommé par les Cambodgiens le matin comme petit-déjeuner, comme en-cas à la sortie des cours ou du travail. Recette facile et très « flexible », mais un peu longue ; si l’envie de bobor vous prend, nombreux sont les restaurants de rue qui en proposent à un prix entre 3000 et 5000 riels.
Bobor sach moan
Bobor sach moan

Ingrédients (4 à 5 personnes) : 

  • Deux tasses de riz
  • Un poulet entier
  • Deux oignons
  • Une cuillère à soupe de graines de coriandre
  • Une cuillère à soupe de graines de poivre entier
  • Une cuillère à soupe de sucre
  • Une cuillère à café de sel
  • Une gousse d’ail
  • Deux Litres d’eau
  • Cinquante grammes de coriandre
  • Trois oignons verts
  • Cent grammes de pousses de soja fraîches
Préparation traditionnelle dans les restaurants de rue
Préparation traditionnelle dans les restaurants de rue

Préparation :

  • Ciseler la coriandre et l’oignon nouveau, couper l’oignon puis écraser l’ail et hacher grossièrement.
  • Dans une casserole, mettre les deux litres d’eau puis ajouter l’oignon, l’ail écrasé, le poulet, le gingembre, le sucre, le sel, les graines de coriandre ainsi que le poivre.
  • Ajouter plus d’eau si nécessaire pour couvrir le poulet.
  • Cuire pendant environ une heure à feu fort et retirer le poulet.
  • Laver le riz jusqu’à que l’eau soit claire.
  • Retirer le poulet et laisser refroidir, rajouter le riz dans le bouillon et mettre sur feu moyen, laisser mijoter jusqu’à que le riz soit cuit.
  • Lorsque le poulet a refroidi, retirer la viande, émietter, puis remettre dans le bouillon.
  • Laisser mijoter dix minutes à feu fort.
  • Servez dans un bol, assaisonner avec du piment ou des haricots à la sauce aigre douce.
Préparation traditionnelle dans les restaurants de rue
Préparation traditionnelle dans les restaurants de rue
Haut de page