Livre : River of Time, Mémoires de la guerre du Vietnam et du Cambodge par Jon Swain

Entre 1970 et 1975, le journaliste anglais Jon Swain vivait sur les bords du Mékong.

River of Time, Mémoires de la guerre du Vietnam et du Cambodge
River of Time, Mémoires de la guerre du Vietnam et du Cambodge

En 1970, Jon Swain a vingt-deux ans. Il couvre la guerre du Vietnam pour un journal américain.

En 1975, il est l’un des rares journalistes présents à Phnom Penh quand la ville tombe aux mains des Khmers rouges. Capturé, il échappe de peu à la mort grâce à l’intervention de son interprète cambodgien.

Cette histoire a inspiré le film La Déchirure (The Killing Fields).

L’auteur évoque avec passion et émotion ses années au Vietnam et au Cambodge et la manière dont les événements tragiques ont affecté sa perception de la vie et de la mort.

Jon Swain, dans un style peut-être imprégné d’un peu trop de nostalgie et de romantisme, décrit aussi avec verve la beauté des paysages du Mékong dont les villages le long de ses rives entourées de manguiers et autres arbres exotiques.

Il évoque aussi les femmes exquises, les odeurs d’opium et l’autre visage de la région : la violence et la corruption puis le chaos.

À propos

Né à Londres en 1948, Jon Swain est l’un des plus grands reporters de guerre de notre temps. Lauréat du prestigieux British Press Award et du James Cameron Memorial Award, il publie river of Time en 1995, traduit pour la première fois en français aux Editions des Équateurs. (Amazon)

Disponible en version française ici

Haut de page