Education : Un nouvel ouvrage scolaire pour comprendre le génocide

Le Centre de documentation du Cambodge (DC-Cam) en collaboration avec le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports vient de publier un nouveau livre d’étude destiné aux étudiants cambodgiens.

Genocide and Mass Atrocities in World History : Overview for Cambodian Classrooms
Genocide and Mass Atrocities in World History: Overview for Cambodian Classrooms

Génocide

L’ouvrage est intitulé « Genocide and Mass Atrocities in World History: Overview for Cambodian Classrooms – Génocide et atrocités de masse dans l’histoire du monde : Une revue pour les étudiants du Cambodge ».

Ce livre vise à éduquer la jeunesse cambodgienne sur le génocide et les crimes de masse survenus dans l’histoire du monde.

Son Excellence Hang Chuon Naron, ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, donne le ton en déclarant dans la préface : « L’éducation n’est pas une panacée, mais c’est un facteur important de notre vie commune, un moyen de lutter pour façonner notre monde pour la prochaine génération. »

Expliquer

La lutte contre les actes inhumains est l’un des points centraux du livre. L’ouvrage fournit un aperçu des différentes atrocités de masse survenues dans l’histoire du monde. Chaque chapitre fournit un résumé des facteurs politiques, économiques et culturels qui ont provoqué ces atrocités de masse. Il explique également comment chaque drame a finalement été traité, en particulier avec l’appui du droit pénal international.

Comprendre

Le but de ce livre est aussi de fournir aux enseignants cambodgiens des informations pouvant aider les élèves à comprendre ces terribles événements. Il s’agit aussi d’expliquer les similitudes avec les souffrances du Cambodge des Khmers rouges. Le livre est écrit avec un style assez clair pour aider les enseignants à préparer leurs cours d’histoire sur ce sujet. Il n’est disponible qu’en langue anglaise pour le moment.

Études de cas

Cinq études de cas sont abordées : les Arméniens sous l’Empire ottoman, l’Allemagne nazie, le Cambodge sous les Khmers rouges, la Bosnie-Herzégovine et le Rwanda.

Alors que les cinq études de cas diffèrent par leur approche pour expliquer l’histoire du génocide, elles sont organisées de manière à faciliter la réflexion, la comparaison et le débat.

Chaque chapitre commence par une courte leçon, conçue pour donner aux enseignants un outil auquel ils peuvent se référer pour des lectures rapides, des questions/réponses et des discussions.

M. Youk Chhang, directeur de DC-Cam, a déclaré : « DC-Cam continuera à documenter les récits de survivants du génocide cambodgien. Plus de cinq millions de personnes ont survécu au génocide et de nombreuses histoires individuelles restent à raconter. Nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement cambodgien pour aider à documenter ces histoires et préserver la mémoire des victimes. C’est notre devoir. »

Haut de page