Commerce : Accord entre Eurocham et le comité anti-contrefaçon

Le « Anti-Counterfeit Products Committee » – Comité anti-contrefaçon du ministère de l’Intérieur signera ce jeudi un protocole d’accord avec la Chambre de Commerce Européenne au Cambodge (Eurocham).

Destruction de 100 tonnes de produits cosmétiques contrefaits
Destruction au Cambodge de 100 tonnes de produits cosmétiques contrefaits

Liv Sophanarith, porte-parole du Comité des produits anti-contrefaçon, a déclaré que le protocole a pour objectif de lutter contre la production, l’importation, et la distribution de contrefaçons dans le royaume. L’accord permettra d’appliquer des règles plus strictes aux entreprises qui se risquent à importer des produits contrefaits au Cambodge.

« Nous aiderons à protéger les sociétés européennes exerçant au Cambodge de ceux qui vendent des produits en violant les principes de la propriété intellectuelle », a annoncé le porte-parole dans la presse locale.

Liv Sophanarith a ajouté que les Cambodgiens achètent souvent des contrefaçons, sans possibilités de vérifier si ces articles sont enregistrés auprès du ministère. De nombreux types de produits contrefaits sont vendus sur les marchés du royaume, notamment de l’alimentaire, des médicaments, des gadgets, du textile et des cosmétiques.

Destruction de fausses bouteilles d'Evian
Destruction de fausses bouteilles d’Évian

En mars, le ministère de l’Intérieur a détruit plus de 70 000 articles de contrefaçon, dont 106 types de médicaments, 7 850 kg d’engrais et 5 220 fausses bouteilles d’Évian.

La vente de contrefaçons met en péril le bien-être public et l’économie. Les personnes qui souhaitent signaler une infraction peuvent appeler le 081 999 808 ou écrire à info@cccc.gov.kh.

Lire le dossier de Cambodge Mag sur la contrefaçon au Cambodge

Haut de page