Agriculture : La 12e Foire des fruits et légumes khmers à Siem Reap en novembre

La 12e Foire des légumes et des fruits khmers aura lieu à Siem Reap en novembre prochain.

Production maraîchère à Siem Reap
Production maraîchère à Siem Reap

L’événement se tiendra du 21 au 24 novembre 2019.

D’après le ministère du Commerce, cette foire a pour but de développer les activités commerciales dans les communautés paysannes, de chercher des débouchés,  et de promouvoir la consommation des produits locaux.

Exports

Durant ces huit derniers mois, le Cambodge a exporté 88 896 tonnes de bananes, 33 314 tonnes de mangues et 122,38 tonnes de légumes vers des marchés d’Europe, d’Asie et de Nouvelle-Zélande, indique un rapport du ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche.

Rappelons que le ministère a récemment mis en service un centre de contrôle afin de garantir la qualité des produits agricoles. La construction du centre a été financée par le gouvernement japonais.

Certification

Le ministère de l’Agriculture, des Forêts et des Pêches appelle les exportateurs de produits agricoles à s’inscrire pour obtenir une certification sanitaire et phytosanitaire (SPS), alors que le Cambodge et la Chine se préparent à ouvrir des négociations sur les exportations de fruits et légumes.

« Les produits cambodgiens doivent être conformes aux exigences sanitaires et phytosanitaires de la Chine et à la réglementation sur les aliments avant d’être exportés en Chine ou vers d’autres pays », souligne le ministère.

Marché chinois

Les propriétaires d’usines de transformation de produits agricoles et les dirigeants d’exploitations qui souhaitent exporter leurs produits sur le marché chinois doivent s’inscrire auprès de la direction générale de l’agriculture du ministère. Ils recevront des conseils pour préparer la certification de leurs produits.

« Pour que les négociations commerciales avec la Chine se déroulent bien, les fruits et légumes du royaume doivent satisfaire à un ensemble de critères techniques avant le début des inspections », indique le communiqué du ministère.

Les six produits agricoles demandés par la Chine sont la mangue fraîche, le longane, le poivre, le fruit du dragon, la noix de coco et le nid d’oiseau.

Actuellement, le Cambodge exporte du manioc, du maïs, du riz blanchi et des bananes vers le marché chinois.

Haut de page