Agriculture : De nouveaux débouchés pour le riz cambodgien

Selon les statistiques de l’Union européenne (UE), le royaume a exporté 8 467 tonnes de riz biologique vers les pays de l’UE en 2018.

De nouveaux débouchés pour le riz cambodgien
De nouveaux débouchés pour le riz cambodgien. Photographie ELI (cc)

5e position

Ce nombre représente 3,9 % de l’ensemble des importations de riz biologique de l’UE. Les États-Unis restent le plus gros exportateur de ce type de riz vers l’UE, avec près de 70 % du marché. Le Pakistan et l’Inde suivent, avec respectivement 10 et 9 %. La Thaïlande arrive en quatrième position avec 4,9 % du marché.

Le Cambodge était donc en 2018 le cinquième exportateur de riz biologique vers l’Union européenne.

Production

En 2018, 90 % des exportations cambodgiennes de riz biologique à destination de l’UE ont été effectuées par l’entreprise Amru Rice Cambodia.

Kann Kunthy, vice-président d’Amru Rice, a déclaré à la presse locale que la société prévoit d’exporter cette année 20 000 tonnes de riz biologique sur les marchés extérieurs.

M. Kunthy explique que la hausse de la demande de riz biologique est « motivée par les préoccupations liées à l’impact environnemental de la culture du riz et par une plus grande attention portée à la santé par les consommateurs. Ces derniers ne veulent pas absorber indirectement des pesticides ou autres produits chimiques utilisés dans l’agriculture ».

Exports globaux

L’année dernière, le Cambodge a exporté 626 225 tonnes de riz (toutes variétés confondues), soit une baisse de 1,5 % par rapport à 2017.

Les minotiers locaux exportent trois types de riz : le riz parfumé (493 597 tonnes expédiées, soit 78,8 % des exportations), le riz blanc à grains longs (105 990 tonnes, soit 16,9 %) et le riz étuvé (26 638 tonnes, soit 4,2 %).

Le principal marché du riz cambodgien est l’Union européenne. Les pays du bloc ont importé près de 270 000 tonnes, soit 42,9 % du total des exportations de riz cambodgien en 2018.

Le Cambodge a généré 413,5 millions de dollars US de ses exportations de riz blanc en 2018.

Hausse en 2019

Au premier semestre 2019, le Cambodge a exporté vers le marché international 281 538 tonnes de riz décortiqué. Ce chiffre révèle une augmentation de 3,7 % au regard de la même période l’année précédente.

Si le riz parfumé est majoritairement exporté (84 %), il est suivi par le riz blanc à grains longs (14,16 %) et le riz étuvé.

La Chine reste le débouché le plus important. Elle a importé plus de 110 000 tonnes depuis janvier 2019. Elle représente 42 % des exportations de riz cambodgien.

Taxes

En janvier, l’Union européenne a imposé des taxes douanières pendant trois ans sur les importations de riz cambodgien afin de limiter l’augmentation des importations de riz en provenance du royaume et de protéger les producteurs européens.

L’UE a rétabli les droits de douane de 175 euros par tonne la première année, en les ramenant progressivement à 150 euros par tonne la deuxième année et à 125 euros par tonne la troisième année.

En conséquence, en début d’année, les exportations de riz blanchi du Cambodge vers l’UE n’ont atteint que 10 080 tonnes, soit une baisse de 57,8 % par rapport à février 2018.

Dans l’ensemble, la baisse des exportations de riz du Cambodge vers l’UE a été plus que compensée par l’augmentation des exportations de riz du pays vers le marché chinois. Sur la même période, les exportations de riz cambodgien sur le marché chinois ont augmenté de 45,6 %.

Le marché du riz biologique est donc une nouvelle alternative pour le riz cambodgien qui pourrait alors compenser la baisse des exportations liée à la taxe européenne.

Haut de page