Tourisme : Projet de nouvelle ville dans le Bokor

Le gouvernement royal du Cambodge a dévoilé un plan directeur visant à transformer la montagne du sud-ouest de Bokor en une nouvelle ville.

Bokor Hill Station
Bokor Hill Station. Photographie James Antrobus (cc)

Le plan directeur a été révélé lors d’un atelier de diffusion pour le projet de développement de la ville de Bokor. L’événement a réuni plus de 600 invités à l’hôtel Sokha Phnom Penh.

Concept

Le projet de développement de la ville de Bokor couvre une superficie de 9 000 hectares dans le parc national de Bokor. Le projet est divisé en huit sections, comprenant des zones résidentielles et commerciales, des zones à objectifs multiples, des sites touristiques, des centres d’administration et de services publics, et des espaces verts destinés au public.

S.E. Chea Sophara, vice-premier ministre et Ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de la Construction, a déclaré lors de l’ouverture de l’atelier que la nouvelle ville deviendra une autre attraction touristique de premier plan et une zone résidentielle.

Ville intelligente

Selon le ministre, « le plan de développement s’étale jusqu’en 2035. Il est soutenu par un sous-décret daté du 28 juin qui vise à transformer le quartier en une ville intelligente dotée de sites touristiques historiques, verts et naturels et qui offre des conditions climatiques favorables, et un environnement naturel de grande qualité avec la présence de la mer à proximité et la montagne ».

Ly Rasmey, directeur général adjoint du département de la construction au ministère, a déclaré que le projet est situé à environ 42 km à l’ouest de la ville de Kampot.

« Notre objectif consiste à créer une ville intelligente et verte et un site de premier rang pour l’écotourisme dans les régions montagneuses du Cambodge », a-t-il précisé.

Zone à fort potentiel

Le sous-secrétaire d’État au ministère du Tourisme, Ny Phally, a indiqué que le projet de la nouvelle ville est situé dans une zone potentielle de tourisme. Il se dit persuadé que ce projet contribuera à attirer davantage de visiteurs à Kampot.

M. Phally a souligné que Kampot a accueilli 113 275 touristes étrangers au cours des six premiers mois de 2019, soit une hausse de 21 % par rapport à la même période l’année dernière.

Pel Kosal, gouverneur adjoint de la province de Kampot, a déclaré que le projet deviendrait un nouveau catalyseur pour stimuler le développement socio-économique dans cette région.

Haut de page