Restauration – Tourisme : Pour une force de travail qualifiée

Jeudi dernier avait lieu à Phnom Penh l’inauguration officielle du premier centre d’examen aux normes ASEAN : Le THALIAS Assessment Center for Food Production – Centre d’examen des capacités culinaires de THALIAS.

Projet initié depuis 2018 par le groupe THALIAS avec le soutien de l’ONG Assist Mekong, du Comité National pour les professionnels du Tourisme et du Ministère du Tourisme, ce centre permettra de proposer des formations, d’évaluer les compétences des travailleurs du secteur ; et de les valider par des diplômes ou équivalences reconnus par l’ASEAN.

THALIAS

Lors de son discours d’ouverture, le Président de THALIAS, M. Arnaud Darc, exprimait sa fierté quant à la naissance de ce projet qui aura nécessité de longs mois d’efforts avant qu’il n’aboutisse. M. Darc mentionnait ensuite l’histoire du restaurant Topaz, un projet de 22 ans qui illustre bien, selon lui, les grands changements que connait le secteur de la restauration et de l’hôtellerie.

Evolution

« Notre présence aujourd’hui au Topaz est un témoignage de l’ampleur de l’évolution que connait notre secteur. A l’origine, il y a 22 ans, Topaz était un petit restaurant de vingt employés. Aujourd’hui, c’est un restaurant de classe internationale, employant 120 personnes. Cette évolution a largement été favorisée par le boum extraordinaire du tourisme dans le royaume. », déclarait M.Darc.

Les cuisines du Topaz aujourd'hui
Les cuisines du Topaz aujourd’hui

Arnaud Darc citait ensuite la croissance exponentielle du nombre de touristes au Cambodge :  Moins de 300 000 visiteurs en 1998 et plus de six millions en 2018. Il mentionnait ensuite les 800 000 emplois directs créés par cette industrie. «…un contexte qui favorise l’optimisme et la volonté d’investissement…», citait le patron du groupe THALIAS, ajoutant : « Notre groupe continuera d’investir et ouvrira de nouveaux restaurants dans la capitale et dans les provinces ces prochaines années. »

Concernant la formation, « l’hôtellerie et le tourisme créent des emplois et, dans quelques années, contribueront à soutenir environ deux millions de Cambodgiens. Et, il ne faut pas occulter les besoins de formation. Rapidement, le pays aura besoin de 50 000 nouveaux employés et techniciens du tourisme. Il est important que cette force de travail soit suffisamment qualifiée. », poursuivait M. Darc.

Compétences

Même optimisme et confiance dans l’avenir de la part de Luu Meng, Président de la fédération cambodgienne de tourisme :  “ Grâce à la mise en place de ce centre, le  secteur de la restauration bénéficiera d’une main d’œuvre plus qualifiée. Le paysage a changé, il y a 25 ans les chefs cuisiniers travaillaient uniquement par besoin tandis qu’aujourd’hui, ils cherchent à se démarquer par leurs compétences. Certains chefs participent même à des concours internationaux à Bangkok ou à Hong Kong, afin d’obtenir des certificats d’excellence.”

M. Luu Meng a ensuite déclaré être largement satisfait que le Thalias Assessment Center for Food production soit « en mesure  d’aider les chefs cambodgiens à acquérir des compétences de niveau régional ». Luu Meng recommande à tous ceux travaillant dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie de s’inscrire dans ce centre afin d’obtenir des certificats d’excellence reconnaissant leurs qualifications et leurs longues années de travail.

S.E. Dr Thong Khong

Dans un discours plus général, le Ministre du tourisme, S.E. Dr Thong Khong s’est félicité du succès du partenariat public-privé dans le secteur du tourisme. « Ce secteur participe à la création d’emploi, et attire les investissements» affirmait-il. « Le tourisme est un des éléments forts de la globalisation, sa croissance montre à quel point le Cambodge se développe », disait-il.

le Ministre du tourisme, S.E. Dr Thong Khong
le Ministre du tourisme, S.E. Dr Thong Khong

Le gouvernement royal et le ministère du tourisme se disent prêts à faire face aux nouveaux enjeux liés à l’accroissement du nombre de touristes. SE Dr Thong Khong s’est dit favorable « au développement d’un tourisme vert ». Devant l’augmentation du nombre de visiteurs, notamment chinois, le Cambodge doit approfondir ses « connaissances et ses compétences afin que les services soient de qualité. », selon le ministre.

La gastronomie doit, elle-aussi, jouer son rôle : « les touristes se souviennent de ce qu’ils mangent lors de leurs vacances » affirmait S.E. Dr Thong Khong. « Les Cambodgiens, de surcroît sont d’excellents cuisiniers, et nos produits sont exportés dans le monde entier » argumentait le ministre en appelant à la poursuite des efforts dans ce domaine.

Le ministre a également rappelé les efforts que le Cambodge doit entreprendre pour faire de ce pays une belle destination d’ici à 2023. Les problèmes liés à l’augmentation du trafic routier et à la gestion des déchets ont également été évoqués par le ministre.

Centre d’examen

Durant les deux premières années, le centre d’examen sera  cofinancé par THALIAS, et DEG (German KfW Banking Group), une entité qui finance les investissements du secteur privé dans les pays émergents. « Des experts locaux et du William Angliss Institute formeront 20 enseignants et 40 assesseurs. Dans une deuxième étape, une centaine de professionnels de cuisine seront évalués pour une première équivalence devant mener ensuite à un certificat de compétences strictement conforme aux standards cambodgiens et ASEAN », précisait Settha Yok, Directeur des ressources humaines chez THALIAS et porteur des aspects techniques du projet, en partenariat avec l’équipe de Mékong Assist et du NCPT depuis 2018.

Settha Yok, Directeur des ressources humaines chez THALIAS
Settha Yok, Directeur des ressources humaines chez THALIAS
l'équipe de Mékong Assist
L’équipe de Mékong Assist

Il existe 52 qualifications disponibles au sein du système de reconnaissance des compétences professionnelles spécifiques à ce secteur au sein de l’ASEAN : Service, travail en cuisine, accueil, entretien ménager, organisation de tours et travail en agence. Plusieurs niveaux sont abordables, depuis le certificat de niveau 2 jusqu’au diplôme avancé (5 niveaux au total).

L’audience a pu assister ensuite à une présentation du plan de développement des ressources humaines 2017-2025 effectuée par S.E. Try Chhiv, Directeur du Secrétariat du NCTP. Le NCTP (National Committee for Tourism Professionals – Comité National pour les Professionnels du Tourisme) est une entité dépendant du Ministère du tourisme, chargée de l’élaboration des programmes de formation, de la promotion et de la mise en valeur du secteur, en partenariat avec plusieurs ministères, les représentants du secteur privé et des ONG et écoles spécialisées.

Les représentants de THALIAS, du NCPT et de Mekong Assist ont ensuite signé trois protocoles d’accord formalisant la naissance officielle du centre et ses modalités de fonctionnement, avant de couper le ruban symbolique de ce centre si attendu par les professionnels du secteur.

Plus de photographies ici…

Ouverture du premier centre d'examen aux normes ASEAN

Posted by Cambodge Mag on Saturday, 17 August 2019

Christophe Gargiulo avec Eva Marcadé et Hugo Bolorinos

Haut de page