Pratique : Vivre une retraite paisible au Cambodge

Le Cambodge reste l’un des pays d’Asie où il est possible d’envisager une retraite paisible avec un minimum de contraintes administratives et financières. Aujourd’hui, le royaume propose même des visas spéciaux pour les retraités.

Quartier résidentiel au bord du Mékong. Photographie Christophe Gargiulo
Quartier résidentiel au bord du Mékong. Photographie Christophe Gargiulo

Visa

Au Cambodge, il suffit d’acheter un visa à l’arrivée à l’aéroport en remplissant un court formulaire, en fournissant deux photos et en payant 35 USD pour un visa « business» ou «ordinaire», qui sera valide pour un mois. Ensuite, il est possible de demander un visa ER (retraite). Ce visa est destiné aux personnes en âge de prendre leur retraite qui peuvent fournir des justificatifs de retraite dans leur pays d’origine et prouver qu’elles disposent des fonds nécessaires pour subvenir à leurs besoins.

Ces visas ER sont accordés aux personnes âgées de 55 ans et plus, mais certaines ont déclaré pouvoir en obtenir un plus jeune. Les personnes âgées de 55 ans et plus ne sont généralement pas invitées à présenter des preuves de leur retraite, mais les moins de 55 ans le seront. Souvent, une preuve de santé financière suffit. Les critères pour les moins de 55 ans ne sont pas encore tout-à-fait définis et varient en fonction de l’agent consulté pour postuler. Les titulaires de ce visa n’ont pas besoin d’obtenir un permis de travail mais ils ne sont pas autorisés à travailler. La prolongation du visa ER peut être délivrée pour 1, 3, 6 ou 12 mois (respectivement 80 – 160 – 290 dollars US)

Facilités

Les grandes villes de Phnom Penh et de Siem Reap offrent tout le confort moderne souhaité. Il existe beaucoup de banques internationales, restaurants, bars, hôtels, appartements avec services hôteliers, centres commerciaux, cinémas, fournisseurs de télécommunications et Internet.

Tout cela simplifie énormément le processus d’installation. Un expatrié peut rapidement venir au Cambodge, trouver un logement, ouvrir un compte bancaire, obtenir un numéro de téléphone et un accès Internet. Quant aux transports, nul besoin d’investir dans une voiture, les services de taxi et tuktuk abondent et les applications type Grab, PassApp et autres facilitent grandement les déplacements.

Coût de la retraite au Cambodge

Le coût de la vie au Cambodge est l’un des plus bas de l’Asie du Sud-Est. Cela en fait une destination idéale pour tout retraité avec une pension fixe ou un chèque de sécurité sociale. Et, de nombreux expatriés sont venus s’installer au Cambodge précisément en raison du coût de la vie, encore très abordable.

Il n’existe pas de schéma fixe, mais parmi les expatriés, le budget mensuel est généralement compris entre 1 000 et 2 500 dollars US. Beaucoup d’entre eux affirment qu’ils peuvent vivre confortablement pour une moyenne de 1 500 dollars mensuels.

Le logement représente généralement la plus grosse dépense mensuelle, mais les locations dans des endroits comme Phnom Penh et Siem Reap sont encore disponibles pour 250 dollars US pour un appartement d’une chambre dans un quartier agréable.

Le coût des services publics tels que l’électricité dépendra de l’utilisation. Toutefois, la plupart des expatriés dépensent environ 100 dollars par mois pour leurs factures d’électricité, d’eau et de ramassage des ordures. En ce qui concerne les téléphones portables et l’Internet mobile, c’est encore bon marché, 10 $ par mois sont suffisants pour rester en ligne et effectuer des appels internationaux à moins de 5 cents la minute.

Pour ceux qui ne souhaitent pas passer leur temps à faire le ménage, il est possible d’embaucher une femme de ménage plusieurs fois par semaine ou à plein temps pour environ 180 $ mensuels. L’épicerie reste bon marché et abondante dans les nombreux supermarchés et supérettes des grandes villes, de même que le grand nombre de restaurants locaux et internationaux où des repas très convenables peuvent être servis à partir de quelques dollars.

Pour ceux qui cherchent à vivre leur retraite confortablement sans devoir économiser chaque centime pour survivre, le Cambodge pourrait bien être la destination idéale pour une nouvelle vie très agréable sans manquer de rien. Plusieurs milliers de personnes ont déjà pris l’initiative et s’en réjouissent quotidiennement.

La rédaction

Haut de page