Justice : Hun Sen et Dy Vichea portent plainte contre Sam Rainsy devant les tribunaux français

Le Premier ministre Hun Sen et Dy Vichea, Commissaire général adjoint de la police nationale (et gendre de S.E. Hun Sen), ont porté plainte contre Sam Rainsy pour diffamation publique.

Le Premier ministre hun Sen
Le Premier ministre hun Sen

Plainte

Les deux hommes ont déposé plainte avec constitution de partie civile mardi matin à Paris, par l’intermédiaire de leurs avocats (Maîtres BROSSOLLET, DOYEZ, et LEICK).

Les deux officiels reprochent à l’ancien chef de l’opposition d’avoir « proféré des accusations insensées et gravissimes à leur encontre sur sa page Facebook, et lors d’une interview avec VOA Khmer. »

Le chef du gouvernement royal a publié un communiqué indiquant : « Sam Rainsy m’accuse d’avoir commandité l’assassinat de Hok Lundy, ancien Commissaire général de la police nationale. M. Rainsy ment délibérément sur les conditions de la mort de M. Lundy survenue en hélicoptère. Selon lui, j’aurais fait placer une bombe dans l’appareil, c’est totalement diffamatoire »

Le Premier ministre ajoute que « de telles accusations sont intolérables, il appartiendra à la justice française de juger si les limites à la liberté d’expression ont été, dans ce cas précis, dépassées. »

Sam Rainsy aurait également accusé S.E. Hun Sen d’avoir ordonné l’assassinat de Chea Vichea, le syndicaliste cambodgien abattu en janvier 2004.

Le communiqué concernant la plainte de Dy Vichea indique que Sam Rainsy aurait prétendu qu’il existe un complot entre le ministre de l’intérieur et le chef actuel de la police.

Nota : Si la jurisprudence française indique qu’un état étranger ne peut porter plainte en France pour diffamation (Cour de cassation – affaire Zakaria Moumni), il reste la possibilité d’agir en tant que particulier comme dans la plainte contre Sam Rainsy . Cela devient alors une affaire de droit privé international, une procédure qui, en général, s’avère relativement longue et compliquée.

CG Avec C. Nika  – AKP Phnom Penh, août 2019 —

Haut de page