Gouvernement : Bilan des dégâts et victimes des inondations

Bilan

Le Comité national de gestion des catastrophes a annoncé lors d’une conférence de presse jeudi matin que les inondations survenues dans le Royaume la semaine dernière ont affecté 8 000 familles.  Quatre personnes ont été tuées, et 5 208 hectares hectares de rizières sont gravement endommagés. 940 hectares d’autres cultures ont été détruits.

Parmi les familles affectées par ces intempéries,  962 d’entre elles ont dû être évacuées. La majorité des familles devant être évacuées se trouvaient dans les provinces de Ratanakiri, Mondolkiri et Kampot.

«La situation s’est améliorée et la plupart des familles sont déjà rentrées chez elles», a déclaré Keo Vy, porte-parole du Comité national de gestion des catastrophes.

conférence de presse jeudi matin
Conférence de presse jeudi matin. Photographie AKP

Information  et sécheresse

Lors de cette même conférence de presse, le ministre des Ressources en eau et de la météorologie, Lim Kean Hor, a exhorté les médias à ne pas publier d’informations erronées concernant les inondations et la sécheresse au Cambodge.

«Je voudrais demander aux gens de diffuser une situation actualisée. Certains ont publié de vieilles photos de l’année précédente… », a déclaré Lim Kean Hor. “Les inondations et la sécheresse sont des problèmes techniques, ne mélangez pas cela avec la politique”, a-t-il ajouté.

Keo Vy a déclaré que bien que certaines provinces aient été touchées par les inondations, des provinces telles que Battambang, Banteay Meanchey et Siem Reap sont, elles, touchées par la sécheresse. «Plus de 10 000 hectares de rizières à Battambang ; environ 30 000 hectares à Banteay Meanchey et plus de 18 000 hectares dans la province de Siem Reap ont été endommagés », a déclaré Keo Vy.

Haut de page