Economie : Investissements et financement durable à l’actualité

Après le rapport publié par le Conseil pour le développement du Cambodge,retrouvez l’actualité économique et financière du Royaume.

Crédit photo : Unslapsh

Capital investissement du Royaume au premier semestre

Le Conseil pour le Développement du Cambodge (CDC) a publié un rapport sur les projets d’investissements au premier semestre, atteignant 5,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 48% par rapport au premier semestre 2018. Le CDC a évoqué les emplois générés par les projets approuvés, représentant environ 167 000 postes.

Les projets d’investissement portent sur la confection, l’industrie, la fabrication et l’énergie, et sont menés par des investisseurs chinois (51%), cambodgiens (31%), japonais (13%) et thaïlandais (0,76%).

En outre, le Bureau de recherche macroéconomique de l’ASEAN+3 (AMRO) a, dans un nouveau rapport, maintenu sa prédiction d’une forte croissance économique du Cambodge. En effet, le Cambodge connaîtrait une croissance économique de 7,1% cette année et 7% l’année prochaine.

Si le taux de change est resté stable à 4 038 riels pour un dollar, le taux d’inflation est tombé à 1,9%, contre 2,5% au second semestre 2018.

Signature d’un accord de coopération sur le financement durable

Plusieurs protocoles d’accords ont été signés jeudi 1er août 2019 par le Secrétaire d’État à l’Environnement et le Président du Conseil National pour le développement durable, S.E. Sao Sopheap, avec l’agence de développement américaine USAID Green investment Asia.

L’accord de coopération porte sur la finance durable et s’inscrit dans les objectifs du Gouvernement royal, du secteur privé, du secteur bancaire et financier, et des agences de développement pour faire face aux défis environnementaux pesant sur le pays.

En effet, l’accord consiste à mettre en place une politique pour le financement durable afin de contribuer à la conservation de la biodiversité, à la protection de l’environnement et aux enjeux du réchauffement climatique.

En sus de contribuer à l’amélioration de l’environnement, les accords signés mobilise le capital bancaire en conférant des taux d’intérêts réduits.

Avec AKP, Phnom Penh, Juillet 2019

Haut de page