Diplomatie : Arrivée imminente du nouvel ambassadeur américain W. Patrick Murphy au Cambodge

W. Patrick Murphy, nouvel ambassadeur américain au Cambodge, prendra bientôt ses fonctions à l’ambassade américaine de Phnom Penh.

W.Patrick Murphy, nouvel ambassadeur américain au Royaume du Cambodge.
W.Patrick Murphy, nouvel ambassadeur américain au Royaume du Cambodge.

« Félicitations à l’ambassadeur W. Patrick Murphy pour sa confirmation par le Sénat américain et sa nomination par le président ! Nous sommes impatients d’accueillir prochainement à Phnom Penh l’ambassadeur, ainsi que sa famille », a annoncé l’ambassade américaine sur sa page Facebook. Selon le site Internet du Département d’Etat américain, la mission de M. Murphy au Cambodge a été officiellement confirmée en juillet dernier. Cette confirmation intervient un an après que le président américain Donald Trump ait approuvé sa nomination.

Parcours

W. Patrick Murphy est actuellement assistant adjoint du secrétaire d’Etat américain pour les affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique. Ce dernier remplace l’ambassadeur sortant William A. Heidt qui aura servi pendant trois ans au Cambodge. M.Heidt avait été nommé le 7 Avril 2015, par le président Barack Obama pour succéder à William E. Todd.

Avant d’officier comme secrétaire d’État adjoint pour l’Asie du Sud-Est, W.Patrick Murphy a été chef de mission adjoint et Chargé d’affaires en Thaïlande (2013-2016) et au royaume du Lesotho (2006-2008). Le nouvel ambassadeur a également travaillé comme Représentant spécial pour la Birmanie, Directeur adjoint du Bureau de Chine continentale-Asie du Sud, conseiller politique en Haïti et agent de bureau pour la Birmanie et le Laos. Depuis qu’il a rejoint le Département d’État en 1992, il a aussi dirigé quelques missions diplomatiques en Birmanie, en Chine, en Irak, en Guinée et au Mali.

M. Murphy avait visité le Cambodge en avril 2017 pour rencontrer les membres du ”Young Southeast Asian Leaders Initiative”.

M. Murphy fut volontaire des Peace Corps au Cameroun. Il est titulaire d’une maîtrise obtenue à l’Université Johns Hopkins (SAIS), d’un Master de Sciences de la National War College et d’un baccalauréat ès arts de l’Université du Vermont. Il a également également étudié à l’Institut européen de Nice, en France. W. Patrick Murphy parle couramment français, birman, cantonais et espagnol.

Intentions

Le mois dernier, le Comité des relations extérieures du Sénat américain a déclaré : ” La grande expérience de M. Murphy en Asie du Sud-Est…ses compétences en leadership et en gestion en font un excellent candidat pour la gouvernance, la réforme économique et la coopération régionale en tant qu’ambassadeur des États-Unis au Cambodge. “

« Je plaiderai en faveur de la réconciliation, de l’adhésion aux principes inscrits dans la Constitution cambodgienne et des efforts déployés pour protéger la souveraineté du pays», a déclaré M. Murphy. Il a ajouté qu’il « aimerait développer les liens entre Pueblo et Phnom Penh et Boston et Battambang en développant le programme Peace Corps, grâce auquel des centaines d’Américains ont contribué au développement et à la compréhension mutuelle du Cambodge ».

« Je suis fier de notre travail au Cambodge, notamment des partenariats avec la société civile. Aujourd’hui, plus de 85% des Cambodgiens vivent au-dessus du seuil de pauvreté, et jouissent d’une économie en pleine croissance », a-t-il conclu dans son communiqué.

Haut de page