Circulation – Siem Reap : 92% des motocyclistes de Siem Reap respectent le port du casque

D’après le tout dernier rapport du secrétaire général du Comité national de la sécurité routière, les motocyclistes de la province de Siem Reap seraient les plus studieux concernant le port du casque.

92% des motocyclistes de Siem Reap respectent le port du casque
92 % des motocyclistes de Siem Reap respectent le port du casque

Le document indique que 92 % des motocyclistes de Siem Reap respectent l’obligation de porter un casque. Il s’agit du taux le plus élevé dans le pays. La province arrivant en deuxième position est Phnom Penh avec 89 %. Les autres provinces présentent des scores entre 50 et 60 %. La plus dissipée est le Mondolkiri avec seulement 40 %.

Selon la police provinciale de Siem Reap, les bons scores seraient dus à la campagne de prévention qui a eu lieu du 19 juillet au 19 août. Depuis la fin de la campagne, la police de la circulation inflige des amendes de 15 000 riels à ceux qui ne portent pas de casques.

Norn Sopheak, un résident de Siem Reap, pense que de plus en plus de motocyclistes portent des casques en raison du caractère dissuasif de l’amende et d’une « certaine prise de conscience » des dangers de rouler sans casque.

Le chef de la police provinciale de Siem Reap a appelé tous les citoyens à respecter le Code de la route, et à porter des casques quand ils conduisent des motos, en particulier dans les endroits touristiques très fréquentés.

Rappel

Au cours des six premiers mois de 2019, il y a eu 2 171 accidents, causant 1 033 morts et 3 224 blessés sur les routes du royaume. Les causes les plus fréquentes des accidents de la route restent les excès de vitesse, le non-respect du Code de la route, le refus de priorité et les dépassements dangereux.

Avec Khut Sao — AKP Phnom Penh

Haut de page