Brèves Eco : Sécurité digitale, croissance des touristes chinois et succès du manioc à l’export

Quelques infos économiques :

Banque : Renforcer la sécurité des transactions digitales

Afin de renforcer la sécurité des transactions numériques, l’Association des banques du Cambodge et Visa ont signé la semaine dernière un accord permettant l’utilisation du mode de paiement EMV dans le Royaume.

EMV (Europay, Mastercard et Visa) est un moyen de paiement basé sur un standard technique pour les cartes de paiement, ainsi que pour les terminaux et les guichets automatiques. Il s’agit de la norme mondiale pour les transactions de crédit et de débit permettant de maximiser la sécurité et d’éviter que la carte ne soit contrefaite ou utilisée par un tiers en cas de perte ou de vol.

In Channy, le président de la banque ABC, a déclaré que cette technologie aidera à protéger les banques contre la contrefaçon, la fraude, les escroqueries et le vol de données.

Le Cambodge compte plus de 800 normes de produits

Le Conseil national de mise aux normes a examiné et approuvé plus de 800 normes nationales pour des produits et biens du royaume.

Ce chiffre a été partagé lors d’une réunion du Conseil national de mise aux normes à Phnom Penh organisée sous la présidence de Châm Prasidh, ministre de l’Industrie et de l’Artisanat et président du Conseil national de mise aux normes. Cette mesure vise à garantir que tous les produits et biens fabriqués au Cambodge soient conformes en terme de sécurité, qualité, emballage…car les normes internationales deviennent plus exigeantes.

A cette occasion, le Conseil national de mise aux normes a créé deux nouveaux comités techniques, un comité pour le numérique et un deuxième pour le textile.

Vol direct de Phnom Penh à Yangon

La compagnie cambodgienne JC International Airlines lancera prochainement le premier vol direct de Phnom Penh à Yangon au Myanmar. Le vol inaugural aura lieu le 15 août prochain. Ce sera la première fois que Yangon sera directement reliée au Cambodge par voie aérienne.

Le service Phnom Penh-Yangon commencera avec trois vols par semaine – lundi, jeudi et samedi. Les vols partiront de l’aéroport international de Phnom Penh à 9h00 et arriveront à l’aéroport international de Yangon vers 10h30. Ils partiront ensuite de Yangon à 11 h 30 pour revenir à Phnom Penh vers 14 heures.

Electricité : 15% d’énergie solaire en 2020

15% de toute l’énergie produite dans le royaume proviendra de panneaux solaires d’ici 2020. Mr Keo Ratanak, directeur général d’Electricité du Cambodge (EDC), a déclaré que le royaume produira au moins 390 mégawatts à partir de centrales solaires au cours de l’année prochaine. “Ce chiffre de 15% tient compte des projets solaires dans les provinces de Bavet, Kampong Speu, Kampong Chhnang, Batambang et Siem Reap”, a déclaré M. Ratanak.

Plus de 3 millions de touristes visitent le Cambodge au premier semestre

Le Cambodge a accueilli 3,3 millions de vacanciers au cours du premier semestre de l’année, soit une hausse de 11,2%, selon les dernières données du ministère du Tourisme.

Touristes chinois à Angkor. Photographie EyeofJ (cc)

Le nombre de touristes chinois a connu une forte croissance de janvier à juin 2019. 1,2 million de ressortissants chinois ont visité le pays au premier semestre, soit une augmentation de 38%. La Chine reste le principal marché touristique du Cambodge, avec 38,7% de l’ensemble des touristes.

Viennent ensuite le Vietnam, le Laos et la Thaïlande, qui se classent respectivement deuxième, troisième et quatrième. Les touristes sud-coréens ont diminué de 20,2%, tandis que les visiteurs venus des États-Unis ont diminué de 1,1%.

Selon le ministère, la province de Siem Reap a connu une baisse de fréquentation de janvier à juin. Seulement 1,2 million de touristes étrangers ont visité la province, soit une baisse de 8%. En revanche, Phnom Penh et les zones côtières ont enregistré une forte croissance du nombre d’arrivées de touristes, la capitale accueillant plus de 2 millions de personnes et la côte près de 600 000, soit une hausse de 27% pour ces deux destinations.

La banque indonésienne Mandiri souhaite investir au Cambodge et au Laos

La banque publique indonésienne Mandiri Bank a annoncé son intention de pénétrer les marchés cambodgien et laotien. Rohan Nafas, secrétaire général de la Mandiri Bank, a déclaré que la banque étudie actuellement les meilleurs moyens de pénétrer ces nouveaux marchés. “Nous continuons d’explorer les secteurs de ces pays qui nous conviendraient le mieux, qu’il s’agisse de la banque ou de la finance”, a -t-il déclaré.

Cette annonce fait suite à un récent rapport de la Banque nationale du Cambodge soulignant la forte croissance des secteurs bancaire et de la microfinance au Cambodge.

Au cours du premier semestre de l’année, les prêts dans les secteurs bancaire et de la microfinance ont augmenté d’environ 22,4%. La valeur globale des prêts en cours a atteint 21,5 milliards de dollars US dans le secteur bancaire et 6,2 milliards de dollars dans celui de la microfinance.

CDC :  Trois nouveaux projets d’investissement

Le Conseil pour le développement du Cambodge a annoncé la semaine dernière son accord pour trois nouveaux projets d’investissement représentant un investissement total de près de 168 millions de dollars US.

Les projets approuvés proviennent des sociétés E.G.N Easy, Cambodian Decorative Building Material Chakrei Ting, et Royal Field Development Company, avec des investissements respectifs de 3,4 millions, 30,5 millions et 134 millions de dollars US.

Situés dans les provinces de Kandal et de Kampot et dans la capitale de Phnom Penh, les projets couvrent respectivement les domaines de la transformation des aliments, de la production de matériel de décoration et de la construction de centres commerciaux et d’hôtels.

Ces trois nouveaux projets d’investissement pourraient créer jusqu’à 1.156 emplois pour la population locale.

Le manioc cambodgiens exporté vers 8 pays

Le Cambodge a exporté trois produits à base de manioc dans huit pays différents, indique un rapport publié par le ministère de l’Agriculture, des Forêts et des Pêcheries. À la fin du mois de juillet 2019, 960 550 tonnes de manioc séché et 612 200 tonnes de manioc frais ont été exportées vers la Thaïlande et le Vietnam.

Le Cambodge a également exporté 33 287 tonnes de farine de manioc vers le Vietnam, la Chine, les Pays-Bas, la République tchèque, le Canada, l’Italie et l’Inde.

Selon le ministère, le manioc est cultivé sur environ 400 000 hectares dans tout le pays, principalement dans 12 provinces : Ratanakiri, Mondulkiri, Kratie, Thbong Khmum, Pursat, Battambang, Preah Vihear, Kampong Thom, Banteay Meanchey, Oddar Meanchey, Kampong Cham et Stung Treng.

Le volume des échanges entre le Cambodge et la Thaïlande a atteint 4 milliards de dollars US au premier semestre de 2019.

De janvier à juin 2019, le volume des échanges entre le Cambodge et la Thaïlande s’est élevé à 4 154 millions, soit une augmentation de 7% par rapport à la même période en 2018, qui s’élevait à 3 875 millions.

Le Cambodge a exporté pour 685 millions USD vers la Thaïlande, soit une augmentation de 52% par rapport aux 450 millions en 2018. Le Cambodge a importé 3 646 millions USD de Thaïlande, en hausse de 1% par rapport à 3 425 millions USD en 2018.

La plupart des produits cambodgiens exportés vers la Thaïlande comprennent le maïs, le manioc, le soja, tandis que les exportations thaïlandaises vers le Cambodge comprennent les machines, les produits électroniques, les carburants, les matériaux de construction, les produits alimentaires, les cosmétiques et les appareils ménagers.

CG avec AKP Phnom Penh

Haut de page