14e Réunion des ministres de la santé de l’ASEAN : Combattre le fléau des médicaments contrefaits

Le ministre de la Défense, S.E. Tea Banh a déclaré que le fléau des médicaments contrefaits se répand de façon alarmante dans la région et dans le monde.

14e Réunion des ministres de la santé de l'ASEAN : Combattre le fléau des médicaments contrefaits
14e Réunion des ministres de la Santé de l’ASEAN : Combattre le fléau des médicaments contrefaits

Danger

Le ministre, qui représentait le chef du gouvernement lors de la cérémonie d’ouverture de la 14e Réunion des ministres de la Santé de l’ASEAN à Siem Reap, a déclaré que « les médicaments contrefaits et non conformes posent des risques sérieux pour la santé et entravent la croissance. Ces médicaments constituent un défi de taille pour tous les États membres de l’ASEAN, car ils peuvent provoquer des maladies graves, s’avérer mortels, et avoir de graves répercussions économiques ».

Mécanismes

Notant que le mécanisme de contrôle de la qualité des médicaments est peu efficace et que le public n’est pas suffisamment sensibilisé, le ministre a déclaré qu’il souhaitait que cette conférence aboutisse à la préparation de mécanismes et de plans d’action destinés à lutter contre les médicaments contrefaits.

« Je souhaite que ce problème et les mesures envisagées figurent à l’ordre du jour de la 13e Réunion Asie Europe-2020 qui sera organisée par le Cambodge », a ajouté le ministre.

La 14e réunion des ministres de la Santé des pays de l’ASEAN et les réunions connexes ont débuté le 26 et se termineront le 30 août 2019.

Quatre grands thèmes clés ont été abordés :

  • La lutte contre les médicaments contrefaits et non conformes
  • Le financement des soins de santé
  • Le renforcement de la capacité de mise en œuvre du règlement sanitaire international de l’Organisation mondiale de la santé
  • Les innovations dans le renforcement des soins de santé

À propos de faux médicaments

Malgré une répression accrue contre les faussaires, le Cambodge a quelques difficultés à enrayer ce fléau. Chaque année, les autorités confisquent et brûlent des dizaines de tonnes de médicaments et produits de beauté.

75 % des produits de contrefaçon saisis dans le monde sont fabriqués en Asie de l’Est, principalement en Chine. En effet, la Chine reste le pays au cœur de la production de produits contrefaits, allant des vêtements à l’électronique, en passant par les faux médicaments et les cosmétiques.

Pour en savoir plus sur la contrefaçon et les importations parallèles

Haut de page