Sorties – Retour en images sur les célébrations de la Fête nationale

Les festivités ont débuté par une soirée privée à l’Ambassade de France le vendredi 12 juillet au soir.
Puis, entre Phnom Penh et Siem Reap, les célébrations de la Fête nationale se sont succédées dans une ambiance festive.

Bal de la Fête nationale à l’Ambassade de France

Pour la première fois depuis 5 ans, l’Ambassade de France accueillait le Bal de la Fête nationale française du 14 juillet.

Si les Français et les francophones n’avaient pas de victoire à la Coupe du Monde à célébrer cette année, ambiance festive et bonne humeur étaient bel et bien au rendez-vous.

L’Ambassadrice de France au Cambodge, Mme Eva Nguyen Binh. Crédit photo : Eva Marcadé
Buffet français par le Raffles Hôtel le Royal

Plateaux de fromages, charcuterie, salades étaient offerts à volonté pour les 700 invités de la soirée.

Sous la tente tricolore, spécialement installée pour la soirée, était également servie une grande variété de vins, champagne et boissons non alcoolisées.

Le fromage toujours à l’honneur
Un tirage au sort pour la tombola et un incontournable bal populaire

À l’entrée, chaque convive s’est vu remettre un ticket à conserver précieusement vu du traditionnel tirage de la loterie. Parmi les lots à gagner, des nuit d’hôtel à Alila Villas Koh Russey ou au Raffles Grand Hôtel d’Angkor étaient particulièrement convoitées.

Afin d’immortaliser l’événement, les convives ont été invités à se prendre en photo devant des photomatons installés pour l’occasion.

Une soirée aux couleurs tricolores

À 21 heures, c’est l’Ambassadrice de France au Cambodge qui a ouvert le bal dansant. Nombreux furent les danseurs aguerris à investir la piste de danse.

Retrouvez les photos de la soirée sur la page CCI France Cambodge et sur la page Cambodge Mag .

La Fête nationale s’invite à Siem Reap

C’est au beau milieu du « quartier français » de Siem Reap, entre la banque Bred, le restaurant Khéma Angkor et l’Alliance française que s’est déroulé le dîner du 14 juillet. Organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie France Cambodge (CCIFC), épaulée par l’équipe de la Semaine française, la soirée a réservé quelques belles surprises aux convives venus y assister.

Au profit de l’École française de Siem Reap

Ce sont sous les auspices de la musique, de la gastronomie, de la convivialité et de la solidarité qu’ont eu lieu les commémorations de la Fête nationale.
150 convives, soit 30 de plus que l’année précédente, se sont donnés rendez-vous afin de partager un repas tant festif que solidaire, puisque la totalité des bénéfices seront reversés à l’École française de Siem Reap. Attablés sous les fanions tricolores, les participants ont pu déguster les mets préparés par l’équipe du Khéma. Blanquette de veau, coq au vin, grillades, fromages et charcuterie étaient au menu, sans oublier les incontournables frites, pour le bonheur des petits et des grands.

Plus de 150 convives réunis pour les festivités. Crédit photo : Rémi Abad
Une Ambassadrice habituée des lieux

L’Ambassadrice de France, Madame Eva Nguyen Binh, n’a pas dérogé à son habitude de venir encourager par sa présence une communauté française très active.
« Cette année, pas de Coupe du monde, mais que de chemin parcouru ensemble ! » a-t-elle déclaré en préambule de son discours.
Puis elle récapitule les moments forts de l’année : la deuxième édition de la Semaine française, qui aura attiré 4 500 visiteurs, l’inauguration de l’Alliance française, la visite d’une délégation de parlementaires, ainsi que les 25 ans du CIC Angkor, organisme dédié à la sauvegarde du patrimoine cambodgien, géré conjointement par la France et le Japon.

Proximité France/Cambodge

Madame Eva Nguyen Binh a ensuite cédé le micro à Son Excellence Tea Seiha, gouverneur de Siem Reap. Francophone ayant effectué ses études dans l’Hexagone, le gouverneur a insisté sur les liens qui unissent le Cambodge, et plus particulièrement la province de Siem Reap, à la France.

Madame l’Ambassadrice et Son Excellence Tea Seiha lors des hymnes. Crédit photo : Rémi Abad

« Au cours de la dernière décennie, de nombreux efforts ont été réalisés afin d’améliorer l’attractivité de la ville. Depuis le début de l’année, 50 000 ressortissants français ont visité le Cambodge, plaçant la France en sixième position, derrière la Chine, la Corée ou encore les États-Unis. »
S.E. Tea Seiha a aussi tenu à mettre l’accent sur les réalisations effectuées avec le soutien de la France, notamment dans les domaines de la santé et de l’aide humanitaire.

« Et le gagnant est… »

La soirée a été ponctuée par les tirages désignant les gagnants d’une grande tombola. Plus de 70 lots étaient en effet en jeu, grâce à l’implication de 50 entreprises et ONG. Produits de beauté, bons d’achat, nuits d’hôtels et repas gastronomiques ont été remportés, le clou du tirage ayant été un voyage aller/retour pour Hong-Kong, fourni par Cambodia Airports. Tout comme les profits du dîner, ceux réalisés par la tombola iront eux aussi à l’École française de Siem Reap. De quoi assurer le financement de l’établissement fondé en 2003, qui regroupe 11 enseignants et assure chaque année l’éducation de près de 80 élèves.

Quelques minutes avant le tirage au sort des gagnants. Crédit photo : Rémi Abad

Texte et photos par Eva Marcadé, Hugo Bolorinos et Rémi Abad

Haut de page