Société – Santé : Campagne de diagnostic du diabète dans la commune de Te Âk

Le Lions Club Phnom Penh Francophone a organisé le jeudi 27 juin dernier une nouvelle campagne de soins du diabète auprès des jeunes enfants de l’AES International School et de la communauté villageoise de Ta Ek.

La commune de Ta Êk se situe dans le district de Ksach Kandal de la province de Takeo à trente kilomètres au nord de Phnom Penh.

Campagne de dépistage à l’école AES – Province de Takeo

Une campagne menée par le Lion Club de Phnom Penh

Composés de 35 membres, le Lions Club Phnom Penh Francophone existe depuis 2012. Il est l’une des représentations cambodgiennes du Lion International. Leur vocation première est d’apporter une aide de proximité aux populations défavorisées dans le monde.

Il est composé a Phnom Penh et également dans sa branche de Siem Reap, de membres et sympathisants bénévoles Ces derniers mettent en exergue leurs compétences dans la conduite des programmes humanistes sur des thématiques d’ éducation, d’environnement et de santé.

La campagne de diagnostic du diabète a commencé après l’élection de Cécile Malterre en juillet 2018.
Elle est réalisée en  partenariat avec les professionnels du secteur de la sante et du diabete tels que la clinique CDA co-dirigée par le Professeur Lim Keuky, le Cambodia Korea Center for Diabetes de l’hôpital Preah Kossamak.

Plus récemment les laboratoires Servier se sont joints a cette démarche et ont lancé une campagne de formation dispensée auprès des médecins, infirmiers et pharmaciens Cambodgiens.

Le diabète au Cambodge

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le diabète est considéré comme une des principales causes de mortalité dans le monde. Plus de 430 millions de personnes seraient touchées par cette maladie.

Au Cambodge, cette maladie connaît un développement rapide, avec près de 6% de la population atteinte. Le diabète de type 2 est le plus répandu et ce chiffre risque d’augmenter du fait d’une consommation plus riche en sucres et d’une baisse de l’activité physique des Cambodgiens.

Les patients atteints du diabète et non diagnostiques risquent de développer des insuffisances rénales, voire des infarctus et des accidents vasculaires.

Face a cette situation et en raison des frais médicaux encourus, les patients se retrouvent rapidement dans une grande précarité économique pour assumer leur prise en charge médicale.

Dans un contexte d’information et de formation du personnel de la sante cambodgien, la prévention a travers une sensibilisation revêt un caractère crucial pour les Lions Club.

Prévention des risques : test de diagnostic

Afin de réaliser les tests de dépistage, des données cliniques tels que les taux de glycémie, le poids et la taille ainsi que des informations socio-économiques relatives aux patients sont enregistrées en même temps que le taux de glycémie dans un fichier médical. Ces informations permettent de poser un diagnostique.

Les adultes comme les enfants se prêtent au jeu avec bienveillance. Des sourires s’échangent avec l’équipe médicale qui procède aux tests sous les regards bienveillants des directrices Somnea Neou et Pisey Neou.

L’équipe était animée par le médecin Jean Tardieu et l’infirmier Yannick Mounier, tous deux membres du Lions Club, sous la responsabilité du Professeur François-Xavier Roux.

Ces professionnels étaient également accompagnés par les membres de Sousdei France. Ce groupe d’étudiants en médecine réalisera à l’automne prochain un séjour en France afin effectuer un stage d’observation. Durant la matinée, ce sont les étudiants qui ont pu pratiquer les tests de dépistage.

Le Lions Club Phnom Penh Francophone bénéficie du soutien de l’association L.I.D.E.R Diabète inscrite dans le réseau du Lions Club International, basée en France et spécialisée dans la recherche et le dépistage du diabète « En mode opératoire, ils ont fourni la procédure à suivre pour les tests de dépistages ainsi que du matériel » explique Cécile Hautemulle, présidente de la commission affaires sociales du Lions Club.

Test de diagnostique

Sensibilisation : un message d’explication 

À la fin des tests, les élèves rassemblés dans une des salles de classe, ont participé à des ateliers pratiques, et des jeux de rôles. Ils ont ensuite visionné plusieurs vidéos portant sur la thématique du diabète ainsi que les règles nutritionnelles et d’hygiène de vie a respecter.

Les membres de Sousdei France ont réalisé les traductions de contenu en khmer et en simultané. Cette traduction est « une étape essentielle pour leur compréhension » précise Cécile Hautemulle.

«Le défi que nous nous lançons en équipe Lions est de continuer ces tests de dépistage afin de pouvoir établir une cartographie du diabète au Cambodge. Il s’agit d’une initiative sur trois ans environ. L’analyse des données collectées permettra d’identifier les moyens à mettre en œuvre pour lutter contre cette pandémie au Cambodge » conclut-elle.

Par Hugo Bolorinos

Haut de page