Histoire – Conférence internationale sur la prévention des génocides

Durant 3 jours, plus de 500 étudiants du monde entier sont invités à présenter et animer des débats sur leurs recherches concernant les génocides et leur prévention.

Conférence sur la prévention des crimes génocidaires, AUPP du 14 au 17 juillet. Crédit photo : Fresh News Asia

Cette conférence a pour objectif la mise en commun des recherches, le débat et l’analyse des différents génocides ; et tend à souligner le comportement et les avancées des peuples touchés par ces tragédies.

Le génocide cambodgien sera au cœur des discussions, avec ceux du Sierra Leone et du Rwanda.

Cambdoge : Pays hôte de la conférence internationale sur la prévention des génocides

À l’occasion du 40ème anniversaire de la chute des Khmers Rouges, le Cambodge a été choisi comme pays d’accueil. Durant le règne de Pol Pot, plus de trois millions de cambodgiens ont été tués.

Kenneth Duun, le président de l’Université américaine de Phnom Penh (AUPP), co-organisateur de l’événement, s’est exprimé à ce sujet : “Il y a 40 ans le Cambodge était le lieu d’un désastre. Aujourd’hui, un nouveau Cambodge est né, symbole de la reconstruction d’un pays pour un futur meilleur“.

Avec ce passé, le Cambodge a un important message à faire passer sur la reconstruction des populations et du pays post-génocide.
Le Cambodge est également un élément moteur pour les débats internationaux autour de la prévention de tels fléaux.

Par ailleurs, les récentes condamnations des chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens ECCC, contribuent à la lutte et à la prévention contre les crimes génocidaires. Ces condamnations permettent aux victimes d’obtenir justice.

Message d’excuse pour les bombardements commis

Le Docteur Henry C. Theriault, Président de la conférence, a également présenté ses excuses au peuple cambodgien pour les bombardements commis par les États-Unis dans les années 1970.

À l’époque, les États-Unis ont lancé plusieurs milliers de bombes sur le Cambodge, quantité largement supérieure aux bombardements effectués sur le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant près de quatre ans, les populations ont ainsi été contraintes de se déplacer pour échapper aux bombardements.

Information pratique

La conférence se tiendra au nouveau campus de l’Université américaine AUPP.

Plus de 50 étudiants cambodgiens présenteront leurs recherchent aux élèves ayant fait le déplacement.

Cette conférence est organisée par l’Association internationale sur les études de génocide créée en 1994 et qui étudie la nature, les causes, ainsi que les conséquences des génocides et leur prévention.

Avec Fresh New Asia

Haut de page