Gouvernement – Célébration de la Journée Mondiale de la population – 11 Juillet

Le Gouvernement Royal du Cambodge et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) célèbrent la Journée mondiale de la population à Phnom Penh.

Célébration de la journée mondiale de la population 11 juillet – Crédit photo : Pixabay

Informations pratiques

La célébration a lieu au Centre de coopération Cambodge-Japon (CJCC) de l’Université royale de Phnom Penh.

Organisée autour d’une exposition photo, une danse traditionnelle et des échanges d’expériences, elle marque les réalisations des 25 dernières années.

L’événement est tenu en présence de S.E. Kralahom Sâr Khéng, Ministre de l’Intérieur, ainsi que Chhay Thân, Ministre d’État et du Plan. Le Fonds des Nations unies est quant à lui représenté par Mme Rizvina de Alwis.

Qu’est ce que la Journée Mondiale de la population?

La Journée mondiale de la population a été instaurée en 1989 par le Conseil d’administration du Programme pour le développement des Nations Unis (PNUD).

Officialisée par la résolution 45/216 de décembre 1990 de l’ONU, cette journée a pour but de sensibiliser sur les liens entretenus entre les populations, l’environnement et les problématiques liées au développement économique.

L’année 2019 marque celle du 25ème anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement.
Cette conférence tenue au Caire en 1994 avait pour objectif l’obtention d’un consensus sur les questions liées à l’accroissement de la population mondiale et son impact sur l’environnement. L’émancipation des femmes et leur santé était un des thèmes majeurs de cette conférence.
La conférence a mené au constat suivant : en donnant une place équitable aux femmes dans nos sociétés, et en leur laissant le choix de planifier leur vie familiale, il serait possible à la fois de réduire la pauvreté et d’augmenter la prospérité des peuples. (Source FNUAP)

Le Fonds des Nations Unies pour la Population

Implanté au Cambodge depuis 1993, le Fonds des Nations Unies pour la Population se compose de 28 fonctionnaires.  Progressivement, l’institution s’est centrée sur plusieurs programmes d’actions :

  • La mortalité maternelle et les conditions d’accouchements des femmes dans le pays
  • La lutte contre le VIH
  • Les violences domestiques et sexuelles
  • L’accès à l’avortement.

Ainsi le Cambodge a réduit de près de deux tiers le taux de mortalité maternelle, passant de 472 en 2005 à 170 pour 100 000 naissances en 2015. Des progrès restent néanmoins à réaliser dans le domaine de la prévention sur les risques de maladies sexuellement transmissibles et sur l’accès aux soins des femmes vivantes dans les régions les plus reculées du Cambodge souligne le FNUAP.

Le FNUAP a notamment salué le Cambodge, le décrivant être à « l’avant-garde » de la réalisation des objectifs du développement durable, sur la santé, l’éducation et l’égalité des sexes.

Avec AKP Phnom Penh, Juillet 2019

Haut de page