Environnement (brèves) – Découverte de déchets importés dans le port de Sihanoukville

Plus de 83 containers de déchets importés ont été découverts dans le Port de Sihanoukville.

Crédit Photo : Ian Sanderson

Le porte parole du Ministère de l’Environnement, Neth Pheaktra, a annoncé cette découverte tandis qu’une enquête est en cours.
Il a également tenu à souligner la détermination des autorités pour localiser la provenance des déchets et l’entreprise en cause afin qu’elle soit sanctionnée.

Face à l’importation des déchets de l’étranger, le Ministère de l’Environnement s’est engagé à prendre des mesures de répression sévère en partenariat avec les autorités compétentes.

Réactions du Premier Ministre

La dernière réunion du Conseil des Ministres a mis en avant le développement d’un plan d’action pour l’importation des déchets au Cambodge.

Selon le Premier Ministre, “le Royaume doit être prudent et prohiber l’importation des déchets de l’étranger. Aucune exception ne doit être tolérée.
Il a également ajouter que “plusieurs entités les avaient contactés par le passé afin d’importer leurs déchets dans le but de les transformer en électricité pour le pays.

Par ailleurs, le Premier Ministre a mis en garde les différentes autorités sur l’application stricte de ses directives.
Le Cambodge ne doit pas devenir la “poubelle du monde” et aucun investissement en ce sens ne saurait être accordé.

Enjeu : le traitement des déchets en Asie du Sud-Est

Suite à l’annonce récente de la Malaisie sur la fermeture de ses frontières aux déchets de l’étranger, le Cambodge pourrait suivre le pas et ce, malgré les suggestions du secteur privé sur une éventuelle production d’électricité.

Pour rappel, l’année passée, la Chine a refusé la prise en charge des déchets étrangers, obligeant les pays développés à trouver de nouvelles destinations pour ces derniers. Ainsi, des quantités importantes ont été redirigées vers les pays d’Asie du Sud-Est.

L’Indonésie, les Philippines et la Malaisie ont d’ores et déjà renvoyé des containers en Canada et en France.

En outre, l’opposition au traitement des déchets importés se fait également sentir dans la région.

Avec Rasmei News

Haut de page