Education : Le Fonds Forica en soutien à la recherche cambodgienne

Le fonds Forica favorise la mise en réseaux entre les universités françaises et cambodgiennes, les entreprises, les jeunes chercheurs et les étudiants.

forica
Fonds de dotation à but non lucratif

Créer des synergies entre étudiants, universités et entreprises

Créé par M. Lecomte, Conseiller à la direction de l’Institut de Technologie du Cambodge (ITC) pour la recherche et l’innovation, le projet bénéficie du soutien de la CCI France Cambodge, de l’Institut Français et du réseau Alumni.

« Ce type de démarche n’est pas évident, car les jeunes sont plutôt clients d’un système; ils postulent à des bourses pour aller en France, vont dans des entreprises mais il n’y a pas de moyens pour les informer» explique M. Lecomte. Dès lors, l’objectif est de rapprocher les étudiants et la communauté franco-khmère avec les entreprises françaises ayant des intérêts économiques au Cambodge.

Au delà du manque d’information, force est de constater que « beaucoup d’étudiants ont des projets pour le développement du Cambodge, mais n’ont pas de capital pour les réaliser”. Comme l’indique Amandine Nolan, chargée de communication pour Forica. Le fonds apporte son réseau pour mettre en relation à la fois les chercheurs et étudiants porteurs de projets, et les entreprises possédant le capital pour investir.

Financer des initiatives dans l’enseignement supérieur

L’ensemble des domaines scientifiques et techniques permettant un développement durable du Cambodge sur le long terme est traité par Forica. « Les questions du développement du numérique, de l’agro-alimentaire, et du développement urbain et durable, l’adaptation aux changements climatiques sont très importantes dans ce pays », explique M. Lecomte. Forica lance des appels à projets auprès des jeunes enseignants-chercheurs au Cambodge. Puis, les candidatures sont expertisées par les chercheurs de son réseau. Les projets retenus bénéficient ensuite d’un financement de deux ans.

Sousdei France : Stage d’observation pour les étudiants en médecine

A titre d’exemple, le projet Sousdei France, donne l’occasion à onze étudiants de l’Université des Sciences de la Santé, de partir deux mois en stage d’observation dans des hôpitaux français. Ces élèves francophones de 4ème et 6ème années, membres de l’USS, seront accueillis dans des familles d’accueil françaises. Leurs profils sont divers mais tous ont la volonté de rester au Cambodge afin d’élever le niveau de la prise en charge médicale dans leur pays.

« Cette expérience est l’occasion pour eux d’approfondir leurs connaissances dans leurs spécialités, tout en faisant usage du français, une langue très utilisée dans le milieu médical » précise Adeline.

Accompagnant les étudiants dans leurs démarches administratives, Forica recherche également des partenaires financiers pour  les billets d’avions. La Khéma clinique ainsi que la Clinique (chirurgie esthétique et reconstructrice) financeront ainsi le voyage de trois étudiantes.

Techno Innovation Cambodia : Un avant-goût de l’entrepreneuriat

Un second projet est mené par le fond Forica,  en partenariat avec l’ITC et le soutien des entreprises Baca-Villa (spécialiste de l’agriculture biologique) et de SIREA (spécialiste de l’alimentation électrique) : Techno Innovation Cambodia.

Ce concours vise à proposer aux élèves de monter un projet de start-up en quatre semaines dans les domaines du développement (agro-industriel, énergie).  Trois projets seront sélectionnés, et les nominés participeront à un  bootcamp, de dix semaines. Ils seront encadrés et accompagnés par des professionnels, professeurs d’universités, techniciens et entrepreneurs, tous bénévoles.

Travailler dans un climat de création, rencontrer des entrepreneurs, et développer leurs capacités de gestion d’équipe et de projet, est une expérience intéressante tant pour les étudiants que pour les recruteurs » s’enthousiasme Amandine Nolan.

Par Hugo Bolorinos

Haut de page