Economie : Promotion et développement des exportations

Le ministre du commerce, S.E. Pan Sorasak, a insisté sur la promotion et le développement des exportations pour le Cambodge, notamment dans les filières soie et agricole.

S.E. Pan Sorasak, Ministre du Commerce
S.E. Pan Sorasak, Ministre du Commerce

Mise en avant de la soie cambodgienne

A l’occasion de sa visite au Centre de Préservation de la Soie dans la province de Banteay Srey, le Ministre du Commerce, S.E Pan Sorasak, a lancé un appel aux producteurs locaux afin de promouvoir le tissage de la soie.

La promotion de la production locale

Considéré comme un produit à fort potentiel tant pour la culture que pour l’économie du pays, la mise en avant de ce savoir-faire traditionnel s’inscrit dans le programme AMIS.

Le ministre du commerce a insisté sur les efforts menés pour stimuler la production locale de la soie afin de réduire les importations de matières premières, tout en assurant la création de produits pour l’exportation. L’idée est de mettre en lumière le savoir faire traditionnel et d’augmenter les revenus des jeunes femmes entrepreneures en zone rurale.

Pour rappel, le programme “Accelerating Inclusive Market for Smallholders a été mis en place par le Gouvernement Royal et le fonds international pour le développement de l’agriculture (IFAD) afin d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs et réduire la pauvreté. D’une durée de six ans, il a été lancé en 2017.

Notons également que le Plan Stratégique National pour la Soie 2016 -2020 du Ministère du commerce prévoit la préservation du savoir faire cambodgien sur le tissage, la promotion de l’entrepreneuriat et la modernisation de la filière.

Le maintien d’un savoir-faire : la soie cambodgienne

Probablement importée au Cambodge par les émigrants chinois au 13ème siècle, la magnificence du costume traditionnel cambodgien en soie illustre son acclimatation. Les robes, les « sampots » et les différentes chemises « av » rivalisent d’élégance et de luxe, et constituent des pièces d’habillement traditionnel que portent volontiers les Khmers à l’occasion des fêtes publiques ou privées, notamment pour les mariages. L’habit traditionnel khmer est particulièrement bien illustré dans les spectacles de danse, notamment dans les représentations du ballet royal.

La diversité des styles et des motifs décoratifs sont époustouflants, les couleurs sont d’une très grande beauté, la texture des étoffes est irrésistible. Les plus beaux des vêtements khmers mettent en valeur une matière d’une très grande noblesse, la soie, obtenue à partir de la fibre extraite du cocon d’un lépidoptère fameux, Bambyx mori, ou « bombyx du mûrier ».

Aujourd’hui, la soie cambodgienne bénéficie d’une excellente réputation sur les marchés internationaux. Elle est très appréciée pour sa qualité d’exception, et la fabrication manuelle des pièces d’étoffe contribue à rehausser sa valeur. C’est dans cette optique que le ministre du commerce souhaite mettre en avant la qualité de ce noble tissu et promouvoir son rayonnement à l’international.

Tissage de la soie. Photographie par EIF (cc)
Tissage de la soie. Photographie par EIF (cc)

Développement des exportations agricoles vers la Chine

A l’occasion d’un échange entre le ministre du commerce cambodgien, S.E Pan Sorasak, et le conseiller économique de l’Ambassade de Chine, M. Li An, le ministre a souligné l’importance des exportations agricoles.

L’entretien avait pour objet les présentations du futur conseiller économique pour l’Ambassade de Chine, M. Wu Guoquan.

En outre, le ministre du commerce a souligné les efforts menés pour le développement des exportations agricoles vers la Chine, notamment par le biais de participation à des forums et salons en Chine. Par ailleurs, S.E Pan Sorasak a soulevé l’importance des coopérations par la mise en oeuvre des facilitations aux exportations vers la Chine et a encouragé les entreprises chinoises à investir au Cambodge.

En réponse, le conseiller économique a tenu à remercier le ministre pour les collaborations avec ses confrères tandis que son successeur s’est engagé à promouvoir et développer les échanges commerciaux.

Avec AKP Phnom Penh, Juillet 2019

Haut de page