Sports – Open Décathlon : La grande famille du tennis réunie

Il y avait plus d’une quarantaine de participants à l’occasion du premier Open Décathlon toutes séries au Cambodia Country Club ce weekend.

Phalkun Mam et Rithivit Tep
Phalkun Mam et Rithivit Tep

Joueurs de l’équipe nationale, meilleurs juniors, hommes, femmes, joueurs amateurs et aguerris s’étaient donné rendez-vous pour cette première édition. Rappelons que le tennis cambodgien a maintenant son propre circuit, avec des tournois mensuels qui permettront d’établir un classement national pour l’ensemble des participants. L’épreuve est sponsorisée par l’enseigne Décathlon et le Pontoon.

Communauté

”Cet événement est bien sûr une compétition sportive, déclarait Rithivit Tep, le monsieur du tennis cambodgien, mais il y aussi d’autres ambitions, à savoir rassembler la communauté des joueurs de tennis adultes ici. Il y a ici beaucoup de joueurs qui ne se connaissent pas forcément et, c’est l’occasion de recréer cette grande famille du tennis au Cambodge.”, explique-t-il, ajoutant que cette série d’Open est aussi l’occasion pour les juniors d’affronter des joueurs plus expérimentés et de s’adapter ainsi à des styles de jeu différents.

Pour Phalkun Mam, joueur participant au tournoi mais également organisateur avec l’équipe des coach de tennis Cambodia, le challenge était de pouvoir organiser quatre tableaux, simple et consolante hommes, et idem pour les joueuses féminines, sur quatre courts seulement. ”Jusqu’aux demi-finales, les matches se jouaient sur un seul et unique set avec le premier à 8”, explique-t-il. ”Avec quatre courts et le nombre élevé de participants, cette formule nous a permis de ne pas prendre de retard et, je crois que les joueurs se sont bien amusés.”, ajoute-t-il.

plus d'une quarantaine de participants à l'occasion du premier Open Décathlon toutes séries au Cambodia Country Club
plus d’une quarantaine de participants à l’occasion du premier Open Décathlon toutes séries au Cambodia Country Club

Performances

Outre l’aspect convivial de l’épreuve, ce tournoi ne pouvait donner que du beau spectacle avec les joueurs de l’équipe nationale et la présence des meilleurs juniors du pays. Et, il y eu quelques beaux matchs. La demi-finale entre Our Sarith et Long Samneang a donné lieu à des rallyes de toute beauté. Les deux joueurs se connaissent bien et ont réellement donné le meilleur d’eux même dans une partie intense et souvent ponctuée de coups en puissance – débordement très spectaculaires.

Our Sarith
Our Sarith, tennis puissant et ravageur

On retiendra également la belle prestation du fougueux et élégant Leng Sarinreach dans son 1/4 de finale perdu face à Phalkun Mam dans l’autre partie du tableau. Malgré quelques fautes directes et quelques occasions manquées, le jeune Cambodgien a montré qu’il pouvait largement faire jeu égal avec les meilleurs joueurs du pays.

Timothy Tep
Timothy Tep

Phalkun Mam jouait ensuite sa demi-finale face à Timothy Tep. Malheureusement, ayant débarqué l’avant-veille des USA et ayant du mal à s’accommoder de la chaleur, le jeune espoir a dû s’incliner sèchement devant son aîné.

fougueux et élégant Leng Sarinreach
Le fougueux et élégant Leng Sarinreach

Quelques beaux échanges également entre Our Sarith, lors de son 1/4 de finale gagné face à Jean-Baptiste Prigent. Tout comme avec le Français Guillaume Monceaux qui a confirmé sa bonne forme du moment en éliminant le jeune espoir Nolane Tep avant de succomber aux coups d’assommoir d’Our Sarith…justement.

Finales

Si le premier set entre Long Samneang et Phalkun Mam fut plutôt équilibré entre deux joueurs puissants et montant volontiers au filet, le deuxième fut plus difficile pour Phalkun, en délicatesse avec son revers et donnant visiblement des signes de fatigue. En face, Samneang jouait juste, distillait des coups droits d’une précision meurtrière sur le revers de Phalkun. Le score parle de lui-même : 6/3 – 6/1.

Long Samneang
Un retour de Long Samneang

Dans la consolante hommes, le jeune Nolane Tep a du puiser dans ses ressources pour disposer de justesse du vétéran Menh Samoueun qui, la soixantaine bien passée, a su rappeler durant ce tournoi qu’il savait toujours taper, et plutôt bien, dans une balle  de tennis.

Victoire de Ho Sreynoch chez les dames
Victoire de Ho Sreynoch chez les dames

Chez les dames

C’est sans surprise que Ho Sreynoch  a pu disposer de sa jeune adversaire, prometteuse mais encore irrégulière dans l’échange, Nahem Srey Noch. Rappelons aussi que cette jeune finaliste avait, la veille, disputé un match long et difficile contre Sona Thonita. Victoire donc de Ho Sreynoch sur le score de 6/4 – 6/2. Dans la consolante, Chhieu Apsara l’a emporté devant Chan Sokvanlina.

Nahem Srey Noch
Nahem Srey Noch
Une partie des joueuses et joueurs de l'Open Décathlon
Une partie des joueuses et joueurs de l’Open Décathlon

Pour consulter tous les résultats, cliquer ici…

Pour consulter plus de photographies, cliquer ici…

Haut de page