S.E. Sar Kheng : « 2019 est l’année où nous devons nettoyer la capitale et les provinces de la drogue »

Le ministre cambodgien de l’Intérieur, S.E. Sar Kheng, a promis à d’éradiquer sévèrement la distribution et la consommation de drogue dans les boites de nuit cette année. Le ministre s’exprimait mercredi lors de la cérémonie de prise de fonction des conseillers provinciaux.

S.E. Sar Kheng : « 2019 est l’année où nous devons nettoyer la capitale et les provinces de la drogue »
S.E. Sar Kheng : « 2019 est l’année où nous devons nettoyer la capitale et les provinces de la drogue »

Le ministre a exhorté les forces de police à ne pas travailler pour les KTV et les clubs. Selon lui, certains policiers semblent protéger des établissements ”illicites” alors même que que le ministère se prépare à légiférer au sujet de ce problème. Suite à l’affaire du Rock, de nombreuses discothèques et KTV  ont fait l’objet de descentes de police ces dernières semaines. Le 8 juin, la police a arrêté plus de 400 personnes lors d’une descente dans le club Luxurious de Phnom Penh. Une centaine d’entre elles ont été prises en flagrant délit de possession et de consommation.

Rappelons qu’au premier trimestre 2019, la police anti-drogue a traité 2 047 infractions. Les autorités ont procédé à l’arrestation de 4 434 personnes. Environ 100 kilos de substances illicites et 45 919 plantes de cannabis ont été saisis. 1 226 cas étaient des opérations de trafic, 806 cas concernaient la consommation individuelle et 15 cas, la culture de marijuana.

Drogue : Descente dans le club Luxurious de Phnom Penh
descente dans le club Luxurious de Phnom Penh

En avril déjà, le ministre de l’Intérieur, Sar Kheng, avait ordonné aux autorités d’éradiquer tout trafic de drogue dans le pays d’ici la fin de l’année.  “2019 est l’année où nous devons nettoyer la capitale et les provinces de toutes les drogues”, avait déclaré le ministre.

Blanchiment d’argent

Durant cette réunion de mercredi, S.E. Sar Kheng a exhorté les officiels à lutter contre le blanchiment d’argent. Il a rappelé que le royaume figure sur la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI). « Le Cambodge figure sur cette liste grise et, si aucun effort n’est fait, nous serons sur la liste noire. le blanchiment profite seulement à des groupes qui conspirent et détruisent », a déclaré le ministre.

Tags:
Haut de page