Projet Royal Train Square : Rénovation et centre commercial pour la gare de Phnom Penh

Un groupe d’investisseurs européens et américains dépensera cinq millions de dollars US pour rénover la gare de Phnom Penh, et la transformer également en un centre commercial et de loisirs.

Projet Royal Train Square : Rénovation et centre commerciale pour la gare de Phnom Penh
Projet Royal Train Square : Rénovation et centre commerciale pour la gare de Phnom Penh

Située à côté du quartier central des affaires de la capitale, la gare a été construite par les Français en 1932. Elle est restée l’un des emblèmes de l’architecture coloniale française de la ville.

Le nouveau projet, soutenu par un groupe d’investisseurs individuels basés aux États-Unis et en Europe, comprendra 3 000 mètres carrés d’espaces commerciaux et de vente au détail. Il est prévu des magasins, des cafés, des restaurants, une banque et des guichets automatiques, ainsi que des bureaux et des espaces d’exposition et de réception.

« La gare est un bâtiment du patrimoine reconnu à Phnom Penh, mais très peu de personnes l’utilisent actuellement. Avec le développement de Royal Train Square, nous fournirons aux gens un nouvel endroit pour se réunir, dîner et se détendre dans un cadre magnifique avec des cafés, restaurants et magasins haut de gamme », déclare Scott Bolls, avocat spécialisé en droit immobilier et en développement impliqué dans le projet.

Les travaux commenceront dans les prochains mois.

La gare ferroviaire avait déjà été rénovée en 2012. Au cours des cinq dernières années, l’activité a été renforcée avec la mise à jour des liaisons entre Phnom Penh, Kampot, Sihanoukville, Pursat et Poipet.

«Pour les nouveaux visiteurs de la capitale arrivant en train, la gare n’était pas particulièrement accueillante. Avec ce réaménagement, nous voulons que les gens comprennent à quel point Phnom Penh et le Cambodge se sont développés, et que des rénovations intelligentes peuvent aider à réaliser le potentiel de certains de nos beaux bâtiments patrimoniaux », a déclaré Simon Griffiths, directeur général de The Mall Company, qui  commercialisera le projet auprès des locataires potentiels.

Haut de page