Presse – Siem Reap : Succès pour le 16e Sommet des médias asiatiques

Le 16e Sommet sur les médias asiatiques (AMS Angkor 2019), organisé les 12 et 13 juin dans la ville de Siem Reap sous le thème « Numérisation des médias – mettre l’accent sur le développement des marchés », a été un vrai succès selon S.E. Khieu Kanharith, ministre cambodgien de l’Information.

S.E. Khieu Kanharith, ministre cambodgien de l'Information
S.E. Khieu Kanharith, ministre cambodgien de l’Information

S.E. Khieu Kanharith

Le Sommet et les séminaires préalables au Sommet ont traité des nombreux challenges liés aux médias numériques, qui amènent les autorités compétentes à réglementer la lutte contre la cybercriminalité, les fausses informations, mais aussi à former les gens, a déclaré le ministre.

Aussi, a-t-il poursuivi, la numérisation des médias requiert une dépense budgétaire énorme pour la construction d’infrastructures à la fois sur le sol et sous terre, dans les airs et au fond de l’océan. Elle exige également un fort renforcement des capacités pour faire face à cette révolution technologique.

« La numérisation des médias a endommagé la popularité des médias traditionnels, les mettant donc face aux pertes de marchés et d’emplois. Selon le ministre, la numérisation entraîne aussi l’augmentation de la cybercriminalité, l’extorsion, le piratage informatique, la violation de droits privés.

Les discours du Premier ministre Hun Sen et de l’UNESCO lors de la cérémonie d’ouverture de l’AMS Angkor 2019 ; la réunion ministérielle de l’information et les séminaires de deux jours qui ont précédé l’AMS Angkor 2019 ont porté sur les avantages de la numérisation des médias et sur les préoccupations quant aux effets éventuels du numérique, a indiqué S.E. Khieu Kanharith dans son discours de clôture.

Asia-Pacific Institute for Broadcasting Development

Pour sa part, Mme Philomena Gnanapragasm, directrice de ”l’Asia-Pacific Institute for Broadcasting Development” a déclaré que ce sommet de deux jours avait été consacré à l’avenir potentiel de la révolution industrielle 4.0, à la numérisation et aux nouveaux éléments permettant aux médias traditionnels de tirer profit de cette révolution numérique. Elle a également soulevé la question de la désinformation/des fausses nouvelles, une préoccupation pour le Cambodge mais aussi pour l’ensemble du monde.

Philomena Gnanapragasm, directrice de ''l'Asia-Pacific Institute for Broadcasting Development
Philomena Gnanapragasm, directrice de ”l’Asia-Pacific Institute for Broadcasting Development

Mme Philomena Gnanapragasm a remercié le Cambodge pour l’organisation avec succès de l’AMS Angkor 2019, soulignant qu’il s’agissait du plus grand rassemblement de l’histoire de l’AMS depuis 2006, avec une organisation, des représentations artistiques et un dîner de gala exceptionnels. Cette année, l’événement a attiré environ 600 délégués, dont au moins 70 orateurs professionnels et expérimentés, venus de 42 pays.

A rappeler que le Sommet sur les médias asiatiques a débuté en 2004 à Kuala Lumpur, en Malaisie et s’est ensuite tenu en Malaisie jusqu’en 2008. La sixième édition du Sommet a eu lieu à Macau, en Chine, en 2009, puis en Indonésie, en Thaïlande, au Vietnam, en Arabie Saoudite, en Inde et enfin au Cambodge.

Dans son communiqué final, la directrice de ”l’Asia-Pacific Institute for Broadcasting Development indique être ”impatiente de continuer 5 travailler sur ces défis abordés lors de ces trois jours de sommet fructueux”

Avec AKP Phnom Penh, Juin, 2019—

Tags:
Haut de page