Energie : EDC s’engage pour la construction de deux générateurs de 200 MW à Kandal

Deux centrales

Electricité du Cambodge (EDC) a signé mardi des accords avec CGGC-UN Power et la China National Heavy Machinery Corporation pour la construction de générateurs de 400 mégawatts alimentés au pétrole et au gaz dans le district de Lvea Em, province de Kandal.

Energie : EDC s'engage pour la construction de deux générateurs de 200 MW à Kandal
Energie : EDC s’engage pour la construction de deux générateurs de 200 MW à Kandal

Les travaux dureront dix mois et se termineront en avril 2020.

Le projet est en deux parties :

  • Une centrale de 200 mégawatts utilise le moteur finlandais Wartsila, construit par CGGC-UN Power
  • Une autre centrale de 200 mégawatts utilise le moteur allemand de la société chinoise China National Heavy Machinery Corporation

Electricité du Cambodge construira une ligne de transmission entre le district de Lvea Em et le réseau national de Phnom Penh.

Phnom Penh nécessite actuellement environ 500 mégawatts. Pendant la saison sèche de 2019, Phnom Penh et d’autres provinces ont connu de nombreuses pannes de courant dues à un manque d’eau pour alimenter les barrages hydroélectriques.

Avec ce nouveau projet, une centrale au charbon de 150 mégawatts à Sihanoukville, 200 MW du barrage Da Sahong du Laos, Ty Norin, secrétaire d’État aux Mines et de l’Énergie, a assuré que, le royaume ne connaîtra plus de pannes d’électricité.

EDC et les autorité de Kandal de Kandal coopèrent actuellement pour acheter des terrains autour de la commune de Koh Reas, située dans le district de Lvea Em, en vue de la construction du projet, a ajouté Norin.

Pénuries

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré lundi que le gouvernement avait tiré des leçons de la pénurie d’électricité cette année. “Pendant la saison sèche, nous sommes confrontés à des pénuries d’eau qui perturbent l’approvisionnent hydroélectrique. Notre capacité hydroélectrique est de 1 400 mégawatts, mais nous ne pouvons générer que 150 mégawatts ou à peine plus plus. C’est une bonne leçon pour nous cette année, et nous devons nous préparer à un approvisionnement adéquat en 2020”, a déclaré le Premier ministre.

Selon le chef du gouvernement royal, les pénuries d’électricité auxquelles le Cambodge est confronté résultent de l’essor du secteur de la construction, une augmentation de 700% en 2019 par rapport à 2018. Les villes comme Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville ne nécessitaient auparavant que 20 MW. Mais, cela est devenu largement insuffisant.

À la fin du mois d’avril, le gouvernement a décidé de construire une nouvelle centrale hydroélectrique et deux autres centrales solaires produisant une puissance totale de 200 MW. Le projet hydroélectrique de 80 MW de Pursat sera construit dans le district de Veau Veng et les parcs solaires de 200 MW dans les provinces de Pursat et de Kompong Chhnang.

Haut de page