Coopération : Le port autonome de Sihanoukville et la JICA signent un protocole de partenariat stratégique

Le port autonome de Sihanoukville (PAS) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont signé un mémorandum de coopération pour un partenariat stratégique. L’initiative vise à promouvoir le développement du port et améliorer la logistique, indique un communiqué de presse de la JICA.

Le port autonome de Sihanoukville (PAS)
Le port autonome de Sihanoukville (PAS)

Ce protocole d’accord a été signé entre S.E. Lou Kim Chhun, Président-directeur général de PAS et M. Shigenori Ogawa, directeur général du département JICA de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique au siège de la JICA à Tokyo.

Seul port en eau profonde au Cambodge, le port de Sihanoukville constitue un pôle logistique clé qui contribue largement au développement national cambodgien. Depuis 1999, le Japon fournit, par le biais de prêts, de dons et de coopération technique, un soutien continu à l’amélioration de l’infrastructure et à la capacité du port.

En raison de la croissance économique rapide au Cambodge, le rôle du port de Sihanoukville devient de plus en plus stratégique au niveau national et régional. La quantité annuelle de fret conteneurisé et manutentionné dans le port a atteint plus de 540 000 EVP en 2018, contre 290 000 EVP en 2013. Le développement du port de Sihanoukville ainsi que l’amélioration de la gestion et de l’exploitation du port et de la ZES s’avèrent donc essentielles.

Au cours de la réunion entre le Premier ministre cambodgien Hun Sen et le Premier ministre japonais Abe Shinzo en mai 2019, le Japon s’est engagé à soutenir le port de Sihanoukville en proposant l’élaboration d’un plan directeur.

Haut de page