CNE : Résultats officiels des élections sous-nationales

Le Comité national des élections (CNE) a publié samedi les résultats officiels des élections sous-nationales, indiquant que seuls trois des sept partis qui ont participé aux élections ont remporté des sièges le 26 mai dernier.

99,94% des 11.572 électeurs se sont rendus aux urnes, sous l'observation de 1.010 observateurs nationaux venus de 19 institutions, la plupart d'entre eux de l'Union des fédérations de jeunes du Cambodge, ainsi que de 704 agents politiques appartenant à cinq des sept Partis politiques enregistrés.
99,94% des 11.572 électeurs se sont rendus aux urnes, sous l’observation de 1.010 observateurs nationaux venus de 19 institutions, la plupart d’entre eux de l’Union des fédérations de jeunes du Cambodge, ainsi que de 704 agents politiques appartenant à cinq des sept Partis politiques enregistrés.

Selon le Comité national des élections, le PPC a remporté la majorité des sièges, suivi du Parti de l’unité nationale khmère et du Funcinpec.

“Le PPC au pouvoir a remporté le plus de sièges avec 3 484 postes dans les conseils de capitale, de province, de municipalité, de district et de Khan. Le Parti de l’unité nationale khmère a obtenu 38 postes et le Funcinpec, 33”, déclare le Comité national des élections. Le CNE note dans son communiqué que les élections se sont déroulées sans heurts ni violence.

De son côté, le PPC a déclaré :  « C’est une nouvelle page de l’histoire du Cambodge, qui témoigne de la détermination du pays pays à poursuivre son engagement sur la voie de la paix, de la démocratie libérale, de la démocratie et du développement. Le Parti populaire cambodgien (PPC) soutient officiellement les résultats officiels des élections . »

A rappeler que les 3es élections des conseils de la capitale, des provinces, des villes, des districts et des arrondissements se sont déroulées le 26 mai 2019 avec la participation de sept Partis politiques, dont le PPC, le Parti de la nationalité cambodgienne, le FUNCINPEC, le Parti de l’unité nationale khmère, le Parti de la jeunesse cambodgienne, le Parti de la volonté khmère et le Parti républicain khmer. Ils étaient en lice pour les 559 sièges des conseils de la capitale et des provinces et pour les 3.555 sièges des conseils des villes, des districts et des arrondissements.

Haut de page