BNC : Débattre des défis agricoles

La Banque nationale du Cambodge (BNC) organisera la sixième Conférence macroéconomique annuelle à Phnom Penh en décembre prochain.

Agriculture au Cambodge. Photographie Usaid (cc)
Agriculture au Cambodge. Photographie Usaid (cc)

Cette conférence focalisera sur les défis du secteur agricole du royaume qui fait face à une transformation structurelle rapide, et à un environnement mondial turbulent et incertain.

“L’agriculture est restée l’un des principaux moteurs de la croissance malgré l’augmentation de la contribution de l’industrie à la croissance économique au cours des deux dernières décennies”, déclare la BNC dans un communiqué.

”Le secteur souffre malheureusement d’une pénurie de main-d’œuvre rurale et d’un manque d’infrastructures”, indique la BNC, citant également des motifs extérieurs d’inquiétude, tels que la pérennité des régimes commerciaux préférentiels, ainsi que la guerre commerciale sino-américaine.

L’annulation du régime de franchise de droits de douane sur les exportations de riz du Cambodge vers l’UE pourrait avoir des conséquences sur la sante économique des producteurs de paddy, des investissements agricoles dans le riz. Le développement rapide de certains secteurs tels que l’habillement, le tourisme et la construction a absorbé une importante main-d’œuvre rurale peu qualifiée. Les dernières données montrent que l’industrie du vêtement et de la chaussure emploie environ un million de travailleurs et que la majorité sont issus de zones rurales.

La BNC précise également que le nombre de travailleurs ruraux travaillant dans les pays limitrophes voisins est important, avec environ 1,1 million de Cambodgiens résidant actuellement à l’étranger, dont 61% en Thaïlande.

Haut de page