Tranports : Expertise chinoise pour améliorer le réseau ferroviaire cambodgien

Une équipe de China Railway Construction Corporation (CRCC) se trouve actuellement au Cambodge pour entamer une étude de faisabilité sur l’amélioration des chemins de fer du Royaume.

Expertise chinoise pour améliorer les réseau ferroviaire cambodgien
Expertise chinoise pour améliorer les réseau ferroviaire cambodgien

Critique

La visite du CRCC fait suite à la demande du Premier ministre Hun Sen de contribuer à rendre le système ferroviaire local plus efficace. Il en a fait la demande formelle il y a deux semaines lors du Forum Initiative «Ceinture et route» à Beijing. Sa requête succédait à une déclaration assez critique envers le Royal Group concernant la gestion du réseau cambodgien.

Demande d’expertise chinoise

Le vice-président Wang Wenzhong a rencontré jeudi à Phnom Penh le ministre des Transports, S.E. Sun Chanthol. Lors de la réunion, MR. Wang a annoncé que la société réaliserait des études supplémentaires sur un projet de monorail et de métro afin d’améliorer les transports en commun dans la capitale, indique un communiqué du ministère cambodgien des Transports.

Le ministère a annoncé que les études “aideront aussi le gouvernement cambodgien à décider de la meilleure marche à suivre pour réduire les embouteillages dans la capitale”.

CRCC et la compagnie locale Royal Railways ont convenu de faire équipe pour réorganiser les chemins de fer dans le Royaume. «Nous ne savons pas combien de temps l’équipe prendra pour mener l’étude. Il y a maintenant 18 experts chinois au Cambodge qui travaillent avec des responsables cambodgiens pour collecter des données », a déclaré le porte-parole du ministère, Vasim Sorya.

Faisabilité

Le gouvernement cambodgien a également demandé à la CRCC de préparer une étude de faisabilité pour une nouvelle ligne de chemin de fer reliant les districts de Siem Reap et Serey Sophoan dans la province de Banteay Meanchey.

Le Cambodge dispose désormais de deux lignes ferroviaires: la ligne sud, reliant Phnom Penh et Sihanoukville, et la ligne nord, reliant la capitale à Poipet.

Haut de page