Tourisme : Le secteur hôtelier envisage une expansion dans le segment du luxe

Au cours des dernières décennies, la principale population touristique du Cambodge était constituée de jeunes routards occidentaux dotés d’un budget restreint. Bien sûr, il existe toujours des guesthouses bon marché dans tout le pays. Pourtant, un nouveau niveau d’hébergement se répand à travers le pays.

Le secteur hôtelier envisage une expansion dans le segment du luxe
Le secteur hôtelier envisage une expansion dans le segment du luxe

Augmentation des visiteurs asiatiques

Selon les données du ministère du Tourisme, le Cambodge a accueilli plus de six millions de touristes internationaux l’an dernier. Cela représente une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente. De plus, le gouvernement prévoit une croissance similaire d’ici la fin de 2019.

Mais qui sont ces nouveaux touristes ?

Le groupe le plus important est constitué de personnes venant de Chine. Ils représentaient près de deux millions l’an dernier. Plus tôt cette année, le ministre du Tourisme a déclaré que ce chiffre atteindra trois millions fin 2019.

Seakcheang Leng, directrice du marketing de l’hôtel Lumiere de Phnom Penh, déclare qu’on assiste à une augmentation du nombre de visiteurs venant d’Asie. “En outre, nous constatons que les nouveaux arrivants ont tendance à être plus enclins à essayer les nouveaux hôtels, car ils préfèrent les chambres équipées de neuf.”, dit-elle.

Le Lumiere Hotel, installé dans la capitale depuis 2017, est l’un des établissements proposant un hébergement à un prix relativement élevé. Les chambres y coûtent entre 100 et 150 dollars la nuit. L’hôtel dispose d’équipements tels que jacuzzi sur le toit, piscine et salles de réunion. Leng précise que les clients de Lumiere sont attirés par ses concepts modernes. «La tendance est que les millennials deviennent maintenant les principaux marchés de consommation et que ces voyageurs sont vraiment férus de technologie.»

Le potentiel de Phnom Penh

Malgré le statut de capitale touristique du Cambodge à Siem Reap, les experts du secteur indiquent que Phnom Penh présente le potentiel le plus important pour cette expansion dans les segments les plus élevés du marché.

Chenda Suos, secrétaire général de l’Association cambodgienne des experts immobiliers et des agents immobiliers, avance qu’en plus des touristes en vacances, Phnom Penh attire également les voyageurs d’affaires, les employés d’ONG à court terme, les touristes locaux et de nombreux autres types de clientèles.

“Le marché hôtelier de Phnom Penh n’a pas encore été sur-approvisionné. La ville poursuivra son expansion vers les banlieues, ce qui conduira à plus de logements”, déclare-t-il.

Cependant, beaucoup soulignent encore la nécessité d’accroître la qualité du capital humain, la formation professionnelle et l’éducation dans le secteur de l’hôtellerie.

Marché plus compétitif

Peng Ponna, vice-doyen et chargé de cours à la faculté de tourisme et d’accueil de l’université de Pannasastra au Cambodge, déclare que le secteur hôtelier de Phnom Penh est encore plus abordable en comparaison avec d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Cependant, les entreprises du secteur doivent renforcer les compétences générales de leurs employés. «Le secteur hôtelier crée de nombreux emplois pour les Cambodgiens… alors que le marché devient plus compétitif, les hôtels devront fournir de meilleurs services pour se démarquer», affirme Ponna.

Leng de Lumiere est du même avis, ajoutant que le marché est en pleine évolution. Elle déclare que le renforcement des compétences générales va de pair avec les progrès technologiques.

«Les clients peuvent désormais facilement comparer les prix, vérifier la disponibilité, lire les commentaires et réserver un hébergement sur leur smartphone», indique-t-elle, ajoutant que : “Nous nous attendons à ce que la concurrence devienne encore plus rude à l’avenir, les options se diversifiant avec la montée des applications de location, des guesthouses, des hôtels et des complexes hôteliers.”

Avec realestate.com.kh

Haut de page