Siem Reap : Formation au code de la route pour les conducteurs de tuktuk

Le département des travaux publics de la province de Siem Reap lance une formation au code de la route pour les conducteurs de tuktuk et de motos > 125cc.

Afin de réduire les accidents de la route, le ministère des Travaux publics et des Transports de la province de Siem Reap a annoncé aux conducteurs de tuktuk et rickshaw, et ceux conduisant des cylindrées supérieures ou égales à 125 cc, qu’ils devaient impérativement s’inscrire à cette formation – gratuite – afin d’obtenir leur permis de conduire.

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 2 ami et jusqu’au au 30 juillet 2019 à l’Office des transports routiers du ministère des Travaux publics et des Transports, situé à Svay Thom.

Kim Bunnara, directeur du département des travaux publics et des transports de Siem Reap, a déclaré que les accidents de la circulation causés par les tuktuks sont de plus en plus fréquents car ils ne connaissent pas et n’appliquent pas le code de la route.

Lek Khun, chauffeur de tuktuk à Siem Reap, apporte son soutien à l’initiative du ministère. ”Je pense qu’il est bon pour nous tous de participer à la réduction des accidents de la route”, a-t-il déclaré tout en encourageant ses collègues à suivre cette formation.

Le mois dernier, le ministre des Transports, Sun Chanthol, a invité tous les conducteurs à suivre une formation en sécurité routière et à obtenir un permis dans les trois mois. Il a ajouté que le département des travaux publics et des transports de la municipalité avait constaté que la majorité des conducteurs de tuktuk de la capitale n’avaient pas la formation requise en matière de code de la route et de permis de conduire. “Parmi les 20 000 conducteurs à Phnom Penh, 98% conduisent sans permis”, a déclaré M. Chanthol.

Par Khouth Sam – AKP, Siem Reap, mai 2019

Haut de page