Santé – Communiqué : Attention aux maladies de la mousson

Le ministère de la Santé a publié samedi une liste de plusieurs maladies pour lesquelles le public doit rester en alerte et prendre des précautions pendant la saison des pluies.

Averse de mousson à Phnom Penh
Averse de mousson à Phnom Penh

Maladies de la mousson

Ly Sovann, directeur du département de contrôle des maladies transmissibles, a déclaré samedi dans un communiqué qu’il s’agissait de maladies transmises par les moustiques telles que la dengue et le paludisme. Le directeur cite également le choléra ; la grippe ;  la dysenterie ; et également la leptospirose. Autant de maladies qui trouvent des terrains très propices à leur développement en raison de l’humidité et des inondations.

La directive du ministère conseille aussi au public de respecter les règles élémentaires d’hygiène, de détruire les zones de reproduction des moustiques, de consommer des aliments sains, en particulier ceux riches en vitamine C. Elle mentionne également le besoin de se laver après de fortes pluies en raison des eaux usées qui se peuvent se mélanger aux inondations lors des débordements des routes et caniveaux.

“La saison des pluies arrive, protégez bien votre santé, s’il vous plaît”, conclut le communiqué.

Rappel

Dengue :

La maladie la plus courante causée par le moustique tigre. Les symptômes de la dengue sont une forte fièvre, une faible numération plaquettaire, des éruptions cutanées et une hypersensibilité. 3.

Paludisme :

Le paludisme est causé par des moustiques femelles anophèles, qui se reproduisent dans des zones saturées en eau. C’est pour cette raison que le paludisme est la maladie la plus répandue pendant la mousson. La fièvre, les frissons, les douleurs musculaires et la faiblesse sont les principaux symptômes. Le meilleur moyen de prévenir le paludisme est de nettoyer fréquemment les réservoirs d’eau, de garder un environnement propre et d’utiliser des protections et moustiquaires.

Diarrhée :

Cette maladie intestinale répandue est due à la consommation d’aliments non hygiéniques et d’eau douteuse. La diarrhée est une maladie facile à éviter et traitable en faisant attention. Il existe deux types de diarrhée, aiguë et chronique, qui peuvent être traités.

Typhoïde :

Maladie d’origine hydrique, la typhoïde est généralement causée par une consommation d’aliments et d’eau cuits ou conservés dans de mauvaises conditions d’hygiène. La bactérie S. Typhi est la cause de la typhoïde. La fièvre, les maux de tête, la faiblesse, la douleur et le mal de gorge sont quelques symptômes de la typhoïde. Garder toujours un désinfectant pour les mains sur soi, ne pas consommer d’aliments de rue douteux boire des liquides sains aidera à prévenir la typhoïde.

Fièvre virale :

Les fièvres virales sont un symptôme courant tout au long de l’année, mais sont les plus courantes pendant la mousson. La fièvre sévère, le rhume et la toux sont des symptômes courants. Cela peut durer de 3-7 jours. Cependant, il est toujours bon de consulter un médecin avant de diagnostiquer quoi que ce soit.

Choléra :

Une autre maladie de la mousson causée par la consommation d’aliments et d’eau contaminés. Les mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement peuvent être à l’origine de nombreuses maladies, dont le choléra. Même s’il y a peu de cas au Cambodge, la prudence est de mise, cette maladie très contagieuse peut être mortelle. La maladie débute par une diarrhée, des vomissements, une fatigue importante, et des crampes musculaires.

Leptospirose :

Aussi connue sous le nom de syndrome de Weil, la leptospirose est causée par un contact avec de l’eau sale ou de la boue. L’inflammation, frissons, douleurs musculaires, maux de tête et la fièvre sont les symptômes courants de cette maladie de la mousson.

Infections à l’estomac :

Les vomissements, la diarrhée et les douleurs à l’estomac sont les infections à l’estomac les plus courantes. Ceci est généralement causé par la consommation de produits alimentaires et liquides manipulés sans hygiène. La gastro-entérite est une autre infection gastrique commune causée pendant cette période. Il est conseillé d’avoir de l’eau potable, des plats cuisinés à la maison et de boire suffisamment de liquides sains.

Haut de page