Phnom Penh – Gastronomie : Khéma on Norodom

Le dernier-né de l’enseigne Khéma, Khéma Norodom, a pris ses quartiers il y a quelques mois au cinquième étage du bâtiment de la BRED, sur le boulevard Norodom.

L’établissement se décline en deux parties : au rez-de-chaussée, donnant sur la rue, a été installé dans un petit local la boutique, baptisée « Khéma Go », qui permet aux amateurs de se ravitailler en denrées diverses, et notamment de se fournir de l’un de ces excellents pains que propose l’enseigne. Une rumeur persistante vient susurrer aux oreilles des amateurs du monument national français qu’est la baguette de pain que c’est chez Khéma, justement, que l’on trouverait l’une des meilleures interprétations de la capitale khmère. Pour une fois la rumeur, nous semble-t-il, n’est pas injustifiée…

Le restaurant, lui, se trouve au sommet du bâtiment ; pour y accéder, il faut emprunter l’ascenseur auquel on accède par une entrée latérale, sur la gauche de la boutique.

Devanture de Khéma Go
Devanture de Khéma Go

La carte du restaurant n’offre pas vraiment de surprise à ceux qui connaissent déjà les autres établissements de l’enseigne, puisque Khéma on Norodom a adopté le même assortiment que ses deux grandes sœurs, Pasteur et La Poste. C’est la même rigueur, la même qualité qui sont proposées aux affamés, habitués ou de passage.

La jolie salle du restaurant, décorée avec sobriété et élégance, jouit d’un éclairage agréable prodigué par les larges fenêtres qui s’ouvrent sur deux des côtés et qui permettent d’avoir une vue de choix sur les « Champs Élysées » phnompenhois. Sur le mur du fond, près de l’entrée, un grand « passe » permet d’observer à loisir ce qui se passe en cuisine.

L’assise est des plus confortables et l’ambiance, feutrée, est tout à fait propice à un déjeuner d’affaires ou à des agapes dînatoires. Quant au service, il est agréable, discret et efficace, tout en douceur.

Vue sur un coin de la salle
Vue sur un coin de la salle

Parmi les mets récemment dégustés lors d’un déjeuner à Khéma on Norodom, une mention particulière doit être accordée au tartare de bar : les petits dés crus de poisson, à l’assaisonnement subtil (coriandre, ciboulette…), ont été disposés en un cylindre bas sur de fines tranches de concombre sur lesquelles a été versé un généreux filet d’huile d’olive. Et ceux qui souhaiteraient rehausser leur tartare d’une touche d’acidité ont à leur disposition un juteux quartier de citron jaune qu’ils pourront presser à loisir.

Tartare de bar
Tartare de bar

Le filet de poisson en papillote, agrémenté de légumes ensoleillés qui rendent hommage à la cuisine provençale, nous a également ravis. Servi avec une sauce crémeuse à souhait et généreuse, à la texture soyeuse, il est accompagné d’un riz façon pilaf irréprochable. Il a fallu pour dévorer le poisson moins de temps qu’il n’en a fallu pour rédiger ce paragraphe.

Poisson en papillote, riz pilaf et sauce crémeuse
Poisson en papillote, riz pilaf et sauce crémeuse

Le menu complet et détaillé est disponible sur le site de l’enseigne (www.khema-restaurant.com/menu). Le restaurant est ouvert pour le petit-déjeuner, le déjeuner, le thé et le dîner. Les prix sont raisonnables, le rapport qualité/prix est excellent.

Khéma on Norodom
30 bd Norodom (bâtiment de la BRED, 5ème étage)
Ouvert tous les jours de 8h00 à 22h00

Notes (sur 5) :
Atmosphère : 4,5
Service : 4
Qualité des produits : 4
Présentation des plats : 4
Rapport qualité/prix : 4,5
Note globale : 4,2

 

Texte et photos : Pascal Médeville

Haut de page