Nature : 200 tortues géantes à carapace molle seront relâchées dans le Mékong

L’Administration des pêches et la Wildlife Conservation Society (WCS) relâcheront 200 juvéniles de tortue géante à carapace molle dans le Mékong ce weekend.

La tortue géante de Cantor à carapace molle (Pelochelys cantorii)
La tortue géante de Cantor à carapace molle (Pelochelys cantorii)

Le lâcher de ces ”bébés tortues” aura lieu le samedi 25 mai 2019 à Koh Peng dans le village de Yeav, dans la province de Kratié.

La tortue géante à carapace molle (Pelochelys cantorii), également appelée tortue de Cantor, est actuellement classée en danger critique sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN. La tortue a été redécouverte en 2007 le long du Mékong sur une surface qui s’étend sur environ 48 km de la province de Kratié à celle de Stung Trèng.

Cette tortue a une tête large et de petits yeux près du bout de son museau. Elle se distingue par sa carapace lisse et molle, de couleur olive sombre. Les juvéniles peuvent avoir la carapace et la tête tachetées de noir, avec du jaune sur le pourtour de la carapace.

La tortue géante à carapace molle peuvent mesurer jusqu’à 2 m de longueur. C’est un prédateur d’affût principalement carnivore, se nourrissant de crustacés, de mollusques et de poisson et parfois de plantes aquatiques. La tortue passe 95 % de sa vie enterrée et immobile, laissant seulement dépasser du sable ses yeux et le bout de son museau. Elle fait surface seulement deux fois par jour pour respirer.

Cette tortue pond 20-28 œufs en février ou mars.

A rappeler que l’Administration des pêches et la Wildlife Conservation Society collaborent à la préservation de l’espèce par le biais d’un programme incluant la protection des nids, le renforcement de l’application de la loi, l’éducation et la sensibilisation des pêcheurs et des élèves/étudiants locaux.

Haut de page