Industrie : Le sidérurgiste chinois Baowu Steel envisage de délocaliser ses activités au Cambodge

Le groupe sidérurgique chinois Baowu Steel Group Corp a annoncé envisager le transfert de ses hauts fourneaux depuis la région autonome du Xinjiang vers le Cambodge.

Le sidérurgiste chinois Baowu Steel envisage de délocaliser ses activités au Cambodge
Le sidérurgiste chinois Baowu Steel envisage de délocaliser ses activités au Cambodge

Citant un dirigeant de Baowu impliqué dans le projet, une dépêche de l’agence Reuters indique que Baowu étudie la possibilité d’expédier au Cambodge deux hauts fourneaux. Ceux-ci sont d’une capacité combinée de 3,1 millions de tonnes. Deux convertisseurs pour transformer le fer en acier seraient également du voyage. Les équipements à déplacer proviendraient de Xinjiang Bayi Steel Baicheng Co Ltd, une filiale de Baowu basée à Aksu, dans l’extrême nord-ouest de la Chine.

L’usine a été fermée en 2017.

“Les équipements sont peut-être considérés comme obsolètes en Chine, mais ils sont encore assez avancés au Cambodge”, déclare un responsable de Baowu Steel Group Corp.

Au premier semestre 2018, le Cambodge est devenu le principal importateur d’acier vietnamien, absorbant près de 40% de ses exportations. Au cours de cette période, le Cambodge a importé 717 572 tonnes d’acier en provenance du Vietnam, soit une augmentation de 49% par rapport à 2017. Ce montant s’élevait à 462,73 millions de dollars, une hausse de 77,9%.

Le porte-parole du ministère cambodgien du Commerce, Seang Thay, a déclaré à la presse locale que le Royaume est à la recherche de production d’acier. Il a précisé que si la demande de matériaux de construction est en augmentation, seul le ciment est approvisionné localement. Les autres matériaux sont importés. Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, Lim Heng, a déclaré que les investissements chinois alimentent le boom de la construction et que le pays bénéficiera logiquement, et largement, d’ une aciérie.

Haut de page