Energie : Augmentation de 10% des importations de produits pétroliers

Selon le ministère des Mines et de l’Énergie, le Cambodge a importé 2,5 millions de tonnes de produits pétroliers en 2018. Cela représente une augmentation de 10% par rapport à 2017.

conférence sur les secteurs du pétrole et du gaz organisée à l’hôtel Sokha
Conférence sur les secteurs du pétrole et du gaz organisée à l’hôtel Sokha

Le diesel et l’essence sont les produits les plus importés, selon S.E. Sok Khavan, secrétaire d’Etat, qui s’exprimait lors d’une conférence sur les secteurs du pétrole et du gaz organisée à l’hôtel Sokha.

conférence sur les secteurs du pétrole et du gaz organisée à l’hôtel Sokha

Les importations proviennent essentiellement de Singapour, de Thaïlande et du Vietnam. 15 sociétés pétrolières locales et internationales importent des produits pétroliers de l’étranger pour le marché cambodgien.

Le royaume compte 3 778 stations-service et de 29 terminaux pétroliers dans tout le pays. 103 de ces stations sont des stations de gaz de pétrole liquéfié (GPL).

Selon une étude de l’Institut de recherche économique de l’Asie et de l’Asie de l’Est, de 2012 à 2016, la demande de produits pétroliers a augmenté en moyenne de 7,2% par an, ce qui représente un taux de croissance très élevé pour la région.

Shigeru Kimura, conseiller spécial de l’Institut, a déclaré que la demande de pétrole au Cambodge était de 1,9 millions de tonnes d’équivalent pétrole en 2015, elle devrait s’élever à 4,8 1,9 millions de tonnes  d’ici 2040.

Le secteur des transports est celui qui consomme la majorité des produits pétroliers. La croissance moyenne de la consommation du secteur a été de 10,2% par an. La consommation des secteurs «autres» couvre les secteurs des services (commercial et public), résidentiel, agricole et autres. Le secteur de l’industrie a, pour l’instant, la plus basse consommation d’énergie et a connu la croissance la plus lente de 2010 à 2015.

Haut de page