Elections : Troisième édition des élections des conseils

Les troisièmes élections des conseils de la capitale, des provinces, des villes, des districts et des arrondissements ont débuté dimanche matin à 7h dans 228 bureaux de vote.

élections des conseils de la capitale, des provinces, des villes, des districts et des arrondissements
Elections des conseils de la capitale, des provinces, des villes, des districts et des arrondissements

11.572 conseillers communaux et de quartiers se sont rendus aux urnes sous l’œil de 1.010 observateurs nationaux venus de 19 institutions, la plupart d’entre eux de l’Union des fédérations de jeunes du Cambodge, ainsi que de 704 agents politiques appartenant à cinq des sept partis politiques enregistrés.

Les sept partis inscrits pour les 559 sièges des conseils de la capitale et des provinces et pour les 3.555 sièges des conseils des villes, des districts et des arrondissements sont le Parti du Peuple Cambodgien, le Parti de la nationalité cambodgienne, le FUNCINPEC, le Parti de l’unité nationale khmère, le Parti de la jeunesse cambodgienne, le Parti de la volonté khmère et le Parti républicain khmer.

Pour le deuxième mandat, les conseils municipaux et de district comptaient 2 931 membres, les conseils provinciaux et municipaux (393) et les conseils communaux (11 459). Lors de ces dernières élections en mai 2014, le Parti du peuple cambodgien avait remporté 2 540 (soit 76,4%) des 3 324 postes à travers le royaume.

Selon le Comité national électoral (CNE), la campagne électorale de huit jours qui s’est achevée le 24 mai dernier s’est déroulée ”sans violence ni intimidation, dans un climat de sécurité, de bon ordre et de tolérance mutuelle.”

Avec AKP Phnom Penh, le 26 mai 2019 —

Haut de page