Conférence – CESAP : Faire progresser l’égalité des sexes grâce à l’autonomisation économique des femmes

Le 27 mai à Bangkok aura lieu une conférence spéciale organisée par le gouvernement du Canada et la CESAP lors de la 75ème session de la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique. Cette manifestation se déroulera sur le thème : ”Faire progresser l’égalité des sexes grâce à l’autonomisation économique des femmes : principaux catalyseurs de changements innovants.”

Thème

En raison des barrières structurelles et des relations de pouvoir historiquement inégales, les femmes ne peuvent exercer pleinement leurs droits à un travail décent et à un plein emploi productif. Dans la région Asie-Pacifique, seule une femme sur deux participe au marché du travail. L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles restent donc essentielles à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui s’engage à “ne laisser personne à la traîne”.

La CESAP soutient activement ses États membres dans leurs efforts visant à renforcer l’autonomisation économique des femmes et leur esprit d’entreprise en tant que stratégie de réduction de la pauvreté, de bien-être social et de croissance économique durable. Le thème de la 75e session de la Commission fait ressortir l’essence de cet ambitieux agenda en mettant l’accent sur l’autonomisation, l’inclusion et l’égalité.

Lors d’une table ronde interactive, cet événement spécial permettra d’examiner les obstacles empechant les femmes de participer efficacement à l’économie, ainsi que les stratégies visant à soutenir leur autonomisation économique et leur esprit d’entreprise. Les principaux facteurs favorables, notamment les politiques, la planification et la budgétisation sensibles au genre, ainsi que l’accès au financement et à la technologie, seront abordés.

Cette manifestation devrait sensibiliser davantage les États membres de la CESAP aux mesures efficaces et aux solutions novatrices qui contribuent à libérer le potentiel des femmes et des filles dans la région Asie-Pacifique.

Cambodge

Son Excellence Dr Ing Kantha Phavi représentera le royaume lors de cette manifestation.

S. E. Ing. Kantha Phavi, Ministre des affaires féminines du Cambodge, mettera en avant l’expérience de son pays en matière de planification et de politiques tenant compte des ”sexospécificités”, ainsi que les initiatives spécifiques visant à renforcer l’autonomisation économique et l’esprit d’entreprise des femmes.

Il s’agira également de :
• Partager les points de vue sur les opportunités et les défis que la coordination interministérielle renforcée présente pour créer une planification et des politiques de plus en plus sensibles au genre
• Réfléchir sur la voie à suivre au Cambodge, y compris les nouvelles stratégies visant à soutenir l’autonomisation économique des femmes et leur esprit d’entreprise

Son Excellence Dr Ing Kantha Phavi
Son Excellence Dr Ing Kantha Phavi

Son excellence est actuellement ministre des Affaires féminines du Cambodge depuis 2004. De 1999 à 2004, le Dr Phavi a été Secrétaire d’État au Ministère de la condition féminine et des anciens combattants. La Ministre a joué un rôle déterminant dans la promotion de l’égalité des sexes et de l’intégration de la problématique hommes-femmes aux niveaux international, national et sous-national.

Dans la région et dans le monde, la Ministre a contribué à la promotion d’un agenda des femmes fondé sur les droits, en particulier lors des réunions ministérielles sur l’égalité des sexes en Asie de l’Est, des forums ministériels sur la famille en Asie de l’Est.

Au niveau national, S.E. Dr Ing Kantha Phavi a été chargée de la promotion de l’égalité des sexes au sein de programmes clés tels que la stratégie nationale de réduction de la pauvreté ; les objectifs du Millénaire pour le développement du Cambodge ; la stratégie rectangulaire pour la croissance, l’emploi, l’équité et l’efficacité ; les plans de développement stratégique nationaux ; et les plans-cadres des Nations Unies pour l’aide au développement.

Actuellement, la Ministre continue de plaider en faveur de l’égalité des sexes dans les réformes en cours et s’intéresse particulièrement à la promotion de l’autonomisation économique des femmes, du rôle des femmes dans les processus décisionnels et politiques et à la fin de la violence à l’égard des femmes et des enfants. Elle a joué un rôle décisif dans l’élaboration et l’approbation de la loi sur la prévention de la violence domestique et la protection des victimes (2005).

Sous sa direction, le Ministère de la condition féminine a également réussi à intégrer les aspects liés à l’égalité des sexes dans des lois nationales importantes telles que la loi sur la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation sexuelle (2008), la loi organique sur la déconcentration et la décentralisation (2008) et la loi foncière (2001).

Haut de page