Cardamomes : Vidéo rare d’un éléphanteau et de sa mère

Un éléphanteau a été filmé, en compagnie de sa mère, dans la forêt des Cardamomes.

Bonne nouvelle

Tout d’abord, la bonne nouvelle : La vidéo des 46 caméras déployées par Fauna & Flora International (FFI) dans les montagnes des Cardamomes donne un aperçu privilégié de la vie des éléphants d’Asie qui vivent dans l’une des dernières forêts sauvages du continent.

Les éléphanteaux d'Asie sont particulièrement vulnérables
Les éléphanteaux d’Asie sont particulièrement vulnérables

L’analyse génétique des excréments d’éléphants entreprise par notre partenaire, la Royal Zoological Society of Scotland, porte à croire que le noyau de la population du sud des Cardamomes comprend environ 50 éléphants. Et nos caméras-trap nous ont fourni des images de certaines de ces magnifiques animaux avec leur progéniture.

Pressions

Malheureusement, notre enquête et notre suivi ont également révélé que les éléphants sont soumis à de fortes pressions, en particulier à cause de l’utilisation croissante des collets, une tendance inquiétante liée à l’appétit croissant des citadins pour la viande de brousse.

Les éléphanteaux d’Asie sont particulièrement vulnérables. En raison de leurs jambes plus petites, ils sont plus susceptibles d’être gravement blessés par des pièges. Et, ils risquent davantage de mourir de leurs blessures. Un bébé éléphant filmé fin 2017 marche aujourd’hui avec une claudication prononcée et une patte antérieure très enflée. C’est le résultat, apparemment, d’une blessure profonde infligée par un piège.

Survie

Avec le soutien de Fauna & Flora International et de l’administration forestière, des gardes locaux choisis parmi les membres de la communauté effectuent des patrouilles forestières régulières pour surveiller la population d’éléphants. Un aspect crucial de leur travail consiste à dissuader les braconniers et à désactiver les pièges qu’ils rencontrent. Et, ils font un excellent travail.

À long terme, toutefois, la survie de ces éléphants d’Asie dépendra non seulement des mesures de lutte contre le braconnage et de la protection de leur habitat forestier, mais également de la réduction de la demande de viande de brousse et d’autres produits issus de la faune. Des fonds sont nécessaires d’urgence pour permettre à Fauna & Flora International et à ses partenaires de mener à bien ce travail essentiel.

Par Tim Knight, Fauna & Flora International

Haut de page