Banque Mondiale – S.E. Vongsey Visoth : Un milliard de dollars US de financements prévus pour les cinq prochaines années

Selon le ministère des Finances, à la fin du mois de mai, le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale approuvera le cadre de partenariat avec le Cambodge pour les cinq prochaines années (2019-2023). Le financement devrait atteindre un milliard de dollars américains.

S.E. Vongsey Visoth, ministre par intérim du Ministère de l'Economie et des Finances
S.E. Vongsey Visoth, ministre par intérim du Ministère de l’Economie et des Finances (au centre)

La délégation de la Banque mondiale a révélé le projet de financement lors d’une réunion avec des représentants du ministère de l’Économie et des Finances le 9 mai 2019.

La délégation de la Banque mondiale s’est déclarée satisfaite des ”réalisations remarquables du le Cambodge en matière de développement socio-économique, en particulier de la forte croissance pendant de nombreuses années consécutives.”

Réduction de la pauvreté, faible taux d’inflation, objectifs de développement performants pour l’éducation et la santé,  la Banque mondiale a déclaré être disposée à poursuivre son soutien.

”Bien que la coopération et le partenariat entre le Cambodge et la Banque mondiale aient connu des problèmes et des perturbations au cours des dernières années, le partenariat a commencé à être rétabli”, a déclaré S.E. Vongsey Visoth, ministre par intérim du Ministère de l’Economie et des Finances.

Un milliard de dollars US de financements prévus pour les cinq prochaines années
Un milliard de dollars US de financements prévus pour les cinq prochaines années

La Banque mondiale a exprimé des recommandations de politique générale sur les principaux domaines prioritaires pour le Cambodge. Elle a ajouté que, dans le cadre des efforts conjoints déployés il y a près de dix ans pour normaliser et renforcer les relations, elle espère que l’organisme financier sera en mesure de renforcer son rôle dans le développement du Cambodge et deviendra à nouveau un partenaire majeur de développement pour le Gouvernement royal du Cambodge.

Rappelant les performances économiques du pays et les excellentes perspectives, les efforts en matière budgétaire, fiscale et d’environnement des affaires, la Banque mondiale a toutefois déclaré que le gouvernement royal devait intensifier ses efforts pour diversifier son économie et améliorer ses capacités de production. Dans cette direction, le Cambodge est confronté à un certain nombre de problèmes structurels, notamment : une diversification économique insuffisant, une compétitivité encore faible, un manque de main-d’œuvre qualifiée, un manque d’infrastructures et une croissance rapide de l’urbanisation.

les représentants du conseil d'administration de la Banque mondiale
Les représentants du conseil d’administration de la Banque mondiale

Le ministre par intérim et les représentants du conseil d’administration de la Banque mondiale ont également procédé à un échange de vues sur un certain nombre de sujets pratiques. Concernant la situation de la dette publique du Cambodge, S.E. Vongsey Visoth a mentionné que la situation de la dette publique du Cambodge était durable et peu risquée, et que les principales institutions financières internationales considère le Cambodge comme un bon exemple en matière de gestion de la dette publique dans la région.

En outre, la délégation a également échangé des points de vue sur les questions environnementales et d’urbanisation ainsi que sur l’enseignement secondaire. Aujourd’hui, malgré les taux de scolarisation élevés, l’abandon scolaire reste un problème. Dans le même temps, il est indispensable de continuer à améliorer la qualité de l’enseignement supérieur, en particulier en soutenant la recherche dans le domaine des STEM, pour soutenir l’économie numérique au Cambodge.

La délégation du conseil d’administration de la Banque mondiale s’est rendue au Cambodge pendant le 8 mai et repartira le 13.

Avec Kong Sereyrath – AKP

Haut de page