Transports : Inauguration du service ferroviaire reliant Klong Luek à Poipet

”Le Cambodge souhaitait vivement rétablir la liaison ferroviaire ravagée par les guerres”, a déclaré le Premier ministre cambodgien Hun Sen lors de la cérémonie de signature de l’accord de coopération sur le transport ferroviaire transfrontalier et la livraison de la locomotive (unité multiple diesel), lundi matin.

Inauguration du service ferroviaire reliant Klong Luek à Poipet
Inauguration du service ferroviaire reliant Klong Luek à Poipet

Le Premier ministre Hun Sen et son homologue thaïlandais, le général Prayut Chan-o-cha, ont pris le train pour se rendre de la gare de Klong Luk en Thaïlande à la gare de Poipet au Cambodge. S’exprimant lors de la cérémonie inaugurale, le Premier ministre cambodgien a déclaré que la restauration de la liaison ferroviaire, interrompue en 1974 par la guerre au Cambodge, ravivait les possibilités de transport ferroviaire et favorisait la connectivité dans la communauté de l’ASEAN et de la sous-région du Grand Mékong.

Inauguration du service ferroviaire reliant Klong Luek à Poipet

“La restauration de cette liaison ferroviaire offre des services rentables sécurisés qui contribueront au développement économique du Cambodge, de la Thaïlande, de l’ASEAN et de la sous-région du Grand Mékong”, a déclaré le Premier ministre Hun Sen. La reconnexion du service ferroviaire, qui relie la gare de Klong Luek dans la province de Sa Kaeo en Thaïlande à la ville de Poipet au Cambodge, coûte au total 20 millions de dollars US.

Inauguration du service ferroviaire reliant Klong Luek à Poipet
Inauguration du service ferroviaire reliant Klong Luek à Poipet

Les liaisons ferroviaires entre la Thaïlande et le Cambodge ont été suspendues pendant des décennies en raison des guerres civiles qui ont ravagé le Cambodge de la fin des années 60 à la fin des années 90 et ont mis à rude épreuve les relations entre les deux pays jusqu’à une date récente.

En avril 2019, le Cambodge a repris le service de trains de voyageurs sur le dernier tronçon de 166 km de la voie ferrée de 385 km reliant la capitale Phnom Penh à la frontière thaïlandaise après 45 ans de suspension.

Haut de page