Théâtre : « La Maison de Bernarda Alba » avec la Troupe de Théâtre Francophone de Phnom Penh

La Troupe de Théâtre Francophone de Phnom Penh présente une œuvre du grand poète et dramaturge espagnol Federico García Lorca

Dans la pièce de théâtre intitulée « La Maison de Bernarda Alba » présentée ce weekend par la Troupe de Théâtre Francophone de Phnom Penh, une femme décrète un deuil impitoyable de huit ans dans sa maisonnée de filles.

« Elles n’ont pas le droit de voir, ni de parler, ni de rencontrer aucun homme pendant ces huit années, » explique Anne Guerineau qui sera l’une des comédiennes dans la pièce. « Hors, ces femmes ont entre 20 et 39 ans, dans la pleine force de l’âge, et cette décision va révéler beaucoup de désirs, de frustrations et de secrets de famille, » explique-t-elle.

« La Maison de Bernarda Alba » avec la Troupe de Théâtre Francophone de Phnom Penh
« La Maison de Bernarda Alba » avec la Troupe de Théâtre Francophone de Phnom Penh

Mise en scène par Vicky Lemaire, la pièce sera interprétée par dix actrices de la troupe ainsi qu’une autre personne dont l’identité ne sera révélée que lors de la première représentation vendredi soir, explique Mme Guerineau.

Écrite en 1936 par le dramaturge espagnol Federico García Lorca, la pièce fut créée à Buenos Aires et publiée en 1945 après son décès.

Un challenge pour la troupe

Pour ces comédiennes amateurs dont les vies professionnelles et personnelles sont bien remplies, cette pièce a été un défi. « C’est une pièce qui demande un gros investissement en terme de jeu, » a dit Mme Guerineau. « Chacun des personnages est profond. » Mais, ajoute-t-elle, « parce que nous y prenons beaucoup de plaisir, nous espérons partager cela avec les spectateurs. »

Rendez-vous

La pièce est présentée vendredi à 19h30, et samedi et dimanche à 18h30, au théâtre du Department of Performing Arts du Ministère de la Culture et des Beaux-Arts.

Michelle Vachon

Haut de page